Aller au contenu principal

Questions à Clément Lebrun, président de Vachement Caen
Vachement Caen 2023 : « Toucher un public différent »

L’événement Vachement Caen a réuni 8 500 personnes en septembre 2022 sur la presqu’île de Caen. Devant le succès de la première édition, le second cru, qui se tiendra samedi 9 et dimanche 10 septembre 2023, promet d’être encore plus dynamique.

Rendez-vous les 9 et 10 septembre 2023 sur la presqu’île de Caen.
© TG

Quel bilan de la première édition ? Qu’en retenez-vous ?

On a été très satisfait de la première édition, parce qu’elle a rempli les objectifs qu'on s'était fixés. A savoir, rencontrer un public urbain. Parmi les personnes qui ont fait le déplacement sur site, 70 % représentait un public citadin, qu'on n'a pas l'habitude de voir sur les différentes manifestations agricoles.

Vous avez été surpris par le succès de l’affluence ?

Les gens se sont déplacés en nombre : 8 500 visiteurs sur le site. On ne pensait pas voir autant de public. Alors, évidemment, les conditions climatiques étaient de la partie, mais on a été agréablement surpris de la portée de l'événement. On avait fait beaucoup, et on le refait en 2023, de la publicité auprès des écoles pour toucher les habitants.

Quelle vision pour l’édition 2023 ?

Le but demeure d’aller à la rencontre des Caennais et de dialoguer avec les consommateurs urbains. […] Devant le succès de l'an passé, très rapidement, du monde s'est manifesté pour que ça dure et qu'il y ait une seconde édition. On veut inscrire l’événement dans les temps, que ce soit chez les visiteurs ou chez les partenaires.

Le lieu sera-t-il identique ?

On reste sur le même site. L'année dernière, il a rempli toutes ses fonctions. Il faut savoir que nous sommes proches de nos conditions d'exploitation : en plein air, sur de la pelouse. Pour les éleveurs, les conditions sont optimales. […] On estime que le public sera plus nombreux en septembre 2023. Il faut que le site soit adapté. Il va donc être agrandi pour toucher un public encore plus large et afin que ce soit plus agréable, pour ne pas être entassés les uns sur les autres.

L’endroit s’agrandit, mais le format aussi…

Certains aiment sortir le samedi, plutôt que le dimanche. C’est pourquoi, nous passons sur un format de deux jours. Ça nous permettra de toucher un public différent, avec un concert le samedi soir. Nous serons en partenariat avec Le Conquérant tour – le meilleur des artistes normands. Il y aura un temps dédié à la musique contemporaine avec des reprises, puis avec un DJ.

Quelles seront les autres animations ?

Les baptêmes de tracteurs des Jeunes agriculteurs du Calvados ont très bien marché. C’est donc une animation qui va continuer. Il y aura aussi des balades en calèche pour les enfants, comme l’an passé, et de nombreuses animations proposées par nos partenaires sur leurs stands. Ensuite, en nouveauté, on aura une animation autour d'auteurs de livres agricoles avec une séance de dédicaces aura aussi lieu.

Et côté concours d’animaux ?

On aura, comme l’an passé, le concours départemental Charolais. Nouveauté : le concours régional Salers et Porcs de Bayeux. Sans compter les animaux en démonstration. […] Les syndicats de races répondent présents au sein de l’association. Les Charolais et les Salers depuis 2022 et les Prim’Holstein et les Limousins nous ont rejoints en 2023. Mais toutes les races sont les bienvenues.

Que diriez-vous aux agriculteurs qui craignent de se lancer et de venir ?

On essaye vraiment de mettre les éleveurs dans les meilleures conditions pour amener leurs animaux. On sait que ce n’est pas évident de les emmener sur la presqu’île, on sait l'effort que ça demande, mais tout est conçu pour (parking, accès, aire de déchargement et de nettoyage, etc.). C’est pour le bien de l’élevage, laitier ou allaitant. Chacun participe à la communication positive : au-delà des deux concours, on a un souci de représentation pour montrer la réalité de l'agriculture.

Cette année, le sujet de la conférence sera sur l’eau. Pourquoi ?

C’est évidemment un sujet d'actualité, que ce soit en quantité ou en qualité. On a besoin que le grand public s'imprègne de ce dossier pour comprendre aussi les besoins agricoles : la nécessité de garder la capacité à produire. Nous sommes les premiers touchés par les restrictions d’eau. C’est aussi le moyen de leur partager tous les efforts qui sont faits par les agriculteurs sur les évolutions de la qualité de l'eau.

Cherchez-vous des bénévoles ?

Oui, nous avons toujours besoin. Chacun peut nous rejoindre pour venir aider s’il partage notre volonté de communiquer, que ce soit pour la logistique, le montage, mais aussi les jours J.

Vachement Caen, 1e édition
1 journée
8 500 visiteurs
50 bénévoles environ
110 bovins
63 exposants, dont 31 producteurs locaux
450 baptêmes de tracteur avec les JA.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[EN IMAGES] Des annonces concrètes suspendent les actions dans la Manche
Après les annonces du Premier ministre, Gabriel Attal, le 1er février 2024, les présidents de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
[EN IMAGES] Mobilisation : 65 tracteurs en opération escargot sur le périphérique de Caen
Pour répondre à la mobilisation générale des syndicats FNSEA et Jeunes agriculteurs en France, la FDSEA du Calvados et les JA 14…
Publicité