Aller au contenu principal
Font Size

FDSEA 50
"Valoriser le logo VPF"

Pour Thierry Lefranc, président de la section porcine FDSEA, « le logo Viande de Porc Française (VPF) est indispensable dans les GMS pour que le consommateur fasse la différence ». Samedi dernier, à Carentan, une délégation de producteurs a remis aux dirigeants d’Intermarché les affiches pour la promotion du logo accepté par toute la filière en décembre 2010.

Les producteurs estiment prioritaires de consommer français et de préférence une viande de proximité pour conforter les emplois en aval et amont.
Les producteurs estiment prioritaires de consommer français et de préférence une viande de proximité pour conforter les emplois en aval et amont.
© ec
Pas question de manifester une opposition aux GMS, mais d’enfoncer une nouvelle fois le clou sur l’importance de privilégier l’affichage de l’origine de la viande. Explications de Thierry Lefranc et d’Hervé Marie, secrétaire général de la FDSEA, « l’information sur les produits est une demande récurrente des consommateurs. Pour les producteurs, c’est un moyen de valoriser leur production auprès de consommateurs français. La FDSEA souhaite l’application d’un affichage privilégié et clair de l’origine et du logo VP pour des produits issus de porcs nés, élevés, abattus en France ». Pour Intermarché Carentan, pas de problème, « nous donnons la priorité à la viande locale, notamment en porcs. 700 kilos sont écoulés dans nos rayons chaque semaine ». La délégation a aussi mis l’accent sur l’importance des emplois portés par la filière porcine manchoise, en amont et en aval, grâce notamment à CAP 50 et son outil
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité