Aller au contenu principal

FDSEA 50
"Valoriser le logo VPF"

Pour Thierry Lefranc, président de la section porcine FDSEA, « le logo Viande de Porc Française (VPF) est indispensable dans les GMS pour que le consommateur fasse la différence ». Samedi dernier, à Carentan, une délégation de producteurs a remis aux dirigeants d’Intermarché les affiches pour la promotion du logo accepté par toute la filière en décembre 2010.

Les producteurs estiment prioritaires de consommer français et de préférence une viande de proximité pour conforter les emplois en aval et amont.
Les producteurs estiment prioritaires de consommer français et de préférence une viande de proximité pour conforter les emplois en aval et amont.
© ec
Pas question de manifester une opposition aux GMS, mais d’enfoncer une nouvelle fois le clou sur l’importance de privilégier l’affichage de l’origine de la viande. Explications de Thierry Lefranc et d’Hervé Marie, secrétaire général de la FDSEA, « l’information sur les produits est une demande récurrente des consommateurs. Pour les producteurs, c’est un moyen de valoriser leur production auprès de consommateurs français. La FDSEA souhaite l’application d’un affichage privilégié et clair de l’origine et du logo VP pour des produits issus de porcs nés, élevés, abattus en France ». Pour Intermarché Carentan, pas de problème, « nous donnons la priorité à la viande locale, notamment en porcs. 700 kilos sont écoulés dans nos rayons chaque semaine ». La délégation a aussi mis l’accent sur l’importance des emplois portés par la filière porcine manchoise, en amont et en aval, grâce notamment à CAP 50 et son outil
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Sécheresse - Prix du lait - FDSEA-JA 50
Sécheresse 2022 : les agriculteurs face à une « situation critique »
La FDSEA et les Jeunes agriculteurs de la Manche ont tiré la sonnette d’alarme, lundi 8 août 2022 à Saint-Lô, sur les difficultés…
Publicité