Aller au contenu principal

Manche
Versement anticipé des primes PAC, la FDSEA a obtenu gain de cause

Satisfecit pour Pascal Férey et Hervé Marie, président et secrétaire général de la FDSEA. « Pendant quatre mois, nous avons travaillé sur le versement anticipé des primes PAC. Elles sont tombées sur les comptes des agriculteurs dernièrement, soit en tout 18 et 19 millions d’euros pour la Manche, le reste sera envoyé début décembre, qui était la date initiale pour le début des versements. Nous revendiquons donc cette avance de trésorerie ; elle va permettre à de nombreuses exploitations de sortir la tête de l’eau ». Un avertissement cependant, « pas question que les banques se servent de ces finances pour se rembourser des prêts de trésorerie. Ces avances ne doivent servir qu’au règlement des dettes fournisseurs ; en cas contraire, la FDSEA serait extrêmement mécontente… »

Pascal Férey et Hervé Marie, “Nous revendiquons donc cette avance de trésorerie ; elle va permettre à de nombreuses exploitations de sortir la tête de l’eau ».
Pascal Férey et Hervé Marie, “Nous revendiquons donc cette avance de trésorerie ; elle va permettre à de nombreuses exploitations de sortir la tête de l’eau ».
© ec

 

Au chapitre des filières élevage, notamment porcs, volailles, bovins viande, Pascal Férey et Hervé Marie sont inquiets. « L’aliment du bétail a augmenté de 50 euros par tonne. Les fabricants n’ont pas anticipé la hausse qui se répercute sur le dernier maillon de la filière, les éleveurs. Il est tout de même curieux de voir la plupart de ces entreprises uniquement anticiper leurs achats lorsque les céréales sont à la baisse ».

À la FDSEA, on dénonce le manque de compétitivité de la filière animale française en raison de charges excessives. « Un tiers des producteurs du grand ouest risque de déposer le bilan. Il nous faut un plan social du gouvernement pour accompagner les départs à la retraite à partir de 55 ans ».

La suite dans votre prochaine édition.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Ensilage à l’ancienne : ça va taper de la goulotte dimanche 18 septembre 2022
Portée sur les fonts baptismaux en 2007 par une poignée de passionnés, la fête de l’ensilage (à l’ancienne) de Chaulieu aux…
Cocotte&Co - Osmanville
Clémence et Mathieu, éleveurs dans le Calvados, ne mettent pas tous leurs œufs dans le même panier
C’est lors d’une visite officielle de la Région Normandie, mardi 30 août 2022, que Clémence et Mathieu Cannevière, éleveurs à…
(EN IMAGES). Fête de l’ensilage (à l’ancienne) : Chaulieu cultive la réussite
Près de 4 500 personnes étaient à Chaulieu (50), capitale de l’ensilage, dimanche 18 septembre 2022. Matériels, public, soleil,…
Agglo bancheur de 6 m : facile et rapide à poser
L’agglo bancheur de 6 mètres par 70 cm de haut et 30 cm de large : « rapide et facile à poser », paroles d’autoconstructeur du…
Ouverture Chasse Orne
Chasse : ouverture dimanche 25 septembre 2022
La chasse ouvre dimanche 25 septembre 2022, dans l’Orne. Christophe de Balorre, président de la Fédération départementale, fait…
Festival de la terre et de la ruralité - JA 50
Festival de la terre et de la ruralité : rendez-vous dimanche à Ecausseville
Les bonhommes de paille fleurissent sur les bords de route pour annoncer la nouvelle édition du Festival de la terre et de la…
Publicité