Aller au contenu principal
Font Size

Manche
Versement anticipé des primes PAC, la FDSEA a obtenu gain de cause

Satisfecit pour Pascal Férey et Hervé Marie, président et secrétaire général de la FDSEA. « Pendant quatre mois, nous avons travaillé sur le versement anticipé des primes PAC. Elles sont tombées sur les comptes des agriculteurs dernièrement, soit en tout 18 et 19 millions d’euros pour la Manche, le reste sera envoyé début décembre, qui était la date initiale pour le début des versements. Nous revendiquons donc cette avance de trésorerie ; elle va permettre à de nombreuses exploitations de sortir la tête de l’eau ». Un avertissement cependant, « pas question que les banques se servent de ces finances pour se rembourser des prêts de trésorerie. Ces avances ne doivent servir qu’au règlement des dettes fournisseurs ; en cas contraire, la FDSEA serait extrêmement mécontente… »

Pascal Férey et Hervé Marie, “Nous revendiquons donc cette avance de trésorerie ; elle va permettre à de nombreuses exploitations de sortir la tête de l’eau ».
Pascal Férey et Hervé Marie, “Nous revendiquons donc cette avance de trésorerie ; elle va permettre à de nombreuses exploitations de sortir la tête de l’eau ».
© ec

 

Au chapitre des filières élevage, notamment porcs, volailles, bovins viande, Pascal Férey et Hervé Marie sont inquiets. « L’aliment du bétail a augmenté de 50 euros par tonne. Les fabricants n’ont pas anticipé la hausse qui se répercute sur le dernier maillon de la filière, les éleveurs. Il est tout de même curieux de voir la plupart de ces entreprises uniquement anticiper leurs achats lorsque les céréales sont à la baisse ».

À la FDSEA, on dénonce le manque de compétitivité de la filière animale française en raison de charges excessives. « Un tiers des producteurs du grand ouest risque de déposer le bilan. Il nous faut un plan social du gouvernement pour accompagner les départs à la retraite à partir de 55 ans ».

La suite dans votre prochaine édition.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité