Aller au contenu principal

Moissonneuse batteuse
VIDEO : Axial flow dans la Manche : Les Manchois, pas retors au rotor

Dépositaire de la marque Krone depuis le printemps, Vivagri cherche à développer sa gamme récolte dans le Bocage et dans la Manche. Une série de démonstrations a eu lieu durant la moisson. Les chauffeurs ont pu tester la fameuse Axial-flow, peu présente dans ces territoires d’élevage.

Devant l’Axial-flow Case IH en démonstration dans la Manche jeudi 30 juin 2020, de gauche à droite : Antoine Letirand, apprenti à Vivagri ; Jean-Baptiste Caussade, directeur général de Vivagri ; Eric Folliot, patron de l’ETA Folliot à Montabot (50) ; Olivier Autier, commercial Calvados de Vivagri ; Jean-Marc Gazengel, commercial Centre-Manche de Vivagri.
© DB

« C’est la première fois que je vois une Axial par ici », remarque Éric Folliot, patron de l’ETA du même nom à Montabot. Jeudi 30 juin, par une chaleur caniculaire, il est au volant de l’Axial-flow de Case IH que Olivier Autier lui a mise entre les mains. Il n’a jamais travaillé avec Vivagri (groupe Blanchard) ni conduit d’Axial auparavant, mais il connaît le système rotor avec New Holland. « On essaye dans plusieurs conditions, là, dans du blé très clair, après dans du beau blé, on va voir la différence ».

Vendeur pour les établissements Vivagri, Olivier Autier mène la campagne de démonstration de la moissonneuse. Il confirme : « c’est la première fois que nous descendons une machine du Calvados pour venir ici dans la Manche ». Le concessionnaire a repris récemment la marque Krone dans ce secteur, « on va donc être responsable du service après-vente des ensileuses et de tout le matériel Krone. Pour poursuivre dans la récolte, nous avons souhaité aller plus loin et entamer un programme de démonstrations avec les batteuses Case IH ».

 

Calibrée pour la paille

« Les gens connaissent la machine pour son débit, sa propreté de grain, son faible coût d’entretien ». Pourtant, les agriculteurs du Bocage et de la Manche, à majorité des éleveurs, utilisent peu cette marque. « Ils ont une réticence, car ils pensent que l’Axial-flow ne fait pas de paille, note Olivier Autier, cette année, nous avons décidé de configurer notre machine en version paille pour répondre à cette demande ». Les techniciens ont réduit le débit, « de façon à moins agresser la paille ». Des pièces ont ainsi été modifiées, « il nous reste quelques petits réglages, en fonction des conditions météo, des fortes températures, pour le soir, etc. ». « C’est une machine très simple d’utilisation et de fonctionnement, précise Antoine Letirand, apprenti affecté aux démonstrations, l’entretien journalier est très facile et rapide ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Nicolas Tison - 61
Salon tous paysans : édition 1 ce week-end à Alençon
Exit Ferme en fête, place au Salon tous paysans, organisé samedi 13 et dimanche 14 novembre 2021, au parc Anova, à Alençon. Entre…
Tuberculose bovine : un cas de la souche anglaise détecté en Suisse normande
La semaine dernière, un cas de tuberculose bovine a été détecté dans un élevage de Suisse normande. Le siège de l’exploitation…
Des éleveurs témoignent
Tout augmente, les charges explosent
Depuis plusieurs semaines, les éleveurs tirent la sonnette d’alarme face à l’évolution des charges. Fuel, engrais, aliments...…
MANIF JA 50 PREFECTURE
JA : manifestation devant les grilles de la préfecture
Après une rencontre avec les parlementaires aux côtés de la FDSEA de la Manche le 15 novembre 2021, les Jeunes agriculteurs de la…
normabat - Région
Abattage, découpe, transport : le bilan de la concertation Normabat en Normandie
Interbev, Arip et Cran (Chambre régionale d’agriculture de Normandie) ont rendu le 9 novembre 2021 à Pont-Audemer (27), en…
foire saint martin 50
Saint-Martin : Normandes et Blondes d’Aquitaine ont leur concours
La foire Saint Martin à Saint-Hilaire-du-Harcouët revient après un an d’absence en raison de la crise sanitaire. Dans un état d’…
Publicité