Aller au contenu principal

A Villers-sur-Mer (14) : ce que les autres ne font pas

Arnaud Besnier est cogérant de l'entreprise AGB basée à Villers-sur-Mer (14). Sa ligne de conduite : sortir des sentiers battus pour se démarquer.

>> En quoi votre entreprise a-t-elle évolué depuis votre installation ?
Depuis mon installation, nous avons pris une orientation un peu différente des métiers de travaux agricoles traditionnels. C'est-à-dire, des métiers que mes collègues ne font pas dans leur majorité comme le recyclage de déchets verts et de bois industriel ou bien encore la plaquette forestière

>> Je suis agriculteur, donnez-moi 3 bonnes raisons de faire appel à l'entreprise plutôt que d'investir dans mon propre matériel...
Les bonnes raisons ? Un: l'aspect financier avec du matériel qui affiche de bons débits de chantiers donc nous sommes compétitifs. Deux : la rapidité d'action qui fait partie de notre ADN.
Trois : la performance avec un outil à la pointe de la technologie et qui est renouvelé tous les deux ans. Je m'arrête là.
>> Le congrès d'EDT qui se tiendra à Deauville (14) en janvier prochain abordera l'agriculture de précision, une réalité déjà effective dans votre parc matériel ?
Pas encore mais je pense qu'on y viendra à travers l'utilisation de drones pour mesurer des mètres linéaires de haies à exploiter ou des volumes de stock à estimer.  Chez nous, l'agriculture de précision va nous servir à faire du contrôle.

>> Votre dernier investissement ?
Un robot pour broyer et défricher les pentes à plus de 55 %. La raison : ne pas faire comme les petits copains pour ne pas trop exacerber la concurrence. C'est le premier robot de ce type dans le Calvados et, à ma connaissance, le second en Normandie.

>> Votre prochain investissement ?
Je le sais mais c'est un secret que je garde pour moi. Je peux simplement vous dire, qu'en collaboration avec un fabricant, nous nous penchons sur un matériel capable de produire des bouchons de biomasse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité