Aller au contenu principal
Font Size

Découplage des primes allaitantes ?
Vincent Leclerc, président de la race Charolaise, "actuellement, nous sommes contre"

La prise de position de Thierry Chasles, producteur en Charolaise à Domjean, sur le découplages des primes vaches allaitantes, parue dans notre édition de la semaine dernière a fait du bruit dans les campagnes. Vincent Leclerc, président de la race dans la Manche, ne partage pas ce point de vue, il s’en explique.

Vincent Leclerc, président de la race Charolaise, “Cette race a du potentiel dans le département, nous devons la pérenniser”.
Vincent Leclerc, président de la race Charolaise, “Cette race a du potentiel dans le département, nous devons la pérenniser”.
© EC

 

 

“C’est vrai, j’ai été surpris suite aux déclarations de Thierry Chasles. Pour moi, il s’agit d’un avis bien personnel sur la question. Au conseil d’administration de la race, actuellement, nous ne partageons pas  cette prise de positionpour sur le découplage des primes”. Dans la foulée, V. Leclerc estime que l’assemblée générale est le lieu par excellence pour que chacun s’explique. “Pour moi, si l’on découple, on y perd”. En clair, les spécialisés vont subir la modulation des aides. Autre risque”, “on risque de donner des DPU à des terres qui sont, avant tout, à vocation herbagère, entraînant une “chasse” aux hectares pour les producteurs laitiers”.

 

 

La suite dans votre édition du 29 janvier

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité