Aller au contenu principal
Font Size

Race Normande
Visite d'élevage par des chercheurs américains

Un groupe de 23 visiteurs en provenance des USA a visité plusieurs élevages en Race Normande, notamment, en fin de semaine dernière, celui de Benoît Flambard (Carquebut). Ces chercheurs en provenance de différentes universités américaines (Illinois, Kentucky, Nebraska, Pennsylvanie, Virginie, Minnesota, Wisconsin, Iowa, Caroline du Nord) sont des généticiens spécialistes de l'élevage bovin laitier.

La visite des chercheurs américains s’inscrit dans une logique de développement de la race Normande aux USA. 
La visite des chercheurs américains s’inscrit dans une logique de développement de la race Normande aux USA. 
© OS race Normande

Leur intérêt pour la race Normande se situe dans le cadre de l'introduction d'autres races laitières dans un croisement à plusieurs voies avec la race Holstein. Les qualités fonctionnelles de la race Normande associées à un bon niveau de production en font une race recherchée pour ce type de croisement. Les progrès de la race au niveau des aplombs sont aussi très appréciés pour les systèmes logettes très répandus aux USA.

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité