Aller au contenu principal

Prim'Holstein sud Manche
Visite d'une exploitation de pointe

Beaucoup de monde la semaine dernière au gaec du Manoir au Court, plus de 80 personnes venues non seulement de la région d’Avranches/Pontorson, mais aussi du Mortainais ou encore du Nord-Cotentin. Preuve que la visite d’une exploitation de pointe, notamment en matière d’équipements, intéresse au plus haut point. L’occasion aussi de

Auguste Derieux (au centre) explique l’intérêt des tapis dans la stabulation.
Auguste Derieux (au centre) explique l’intérêt des tapis dans la stabulation.
© ec

Le gaec, composé de 4 UTH, possède une SAU de 145 ha, dont 60 en maïs, 55 en blé, 4 ha de luzerne et 26 ha de prairies naturelles et temporaires. La référence laitière se monte à 723 000 l pour 80 VL présentes. La moyenne d’étable s’établit à 10697 en standard.

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité