Aller au contenu principal

Forum régional JA
Voyage au pays de l'agriculture

Près de 2000 élèves se sont rendus, vendredi dernier, au forum régional, organisé à Saint-Lô.

beaucoup de monde autour des stands, s'informant sur les différentes filières.
beaucoup de monde autour des stands, s'informant sur les différentes filières.
© E.C.
“Alors, on peut devenir technicien, même avec les vaches ?” Dans un angle du hall des expositions de Saint-Lô, ou se tient le forum régional des métiers de l’agriculture, organisé par les Jeunes Agriculteurs de Normandie, certains élèves ouvrent des yeux ronds comme des soucoupes au fur et à mesure des stands. Toute la filière y est déclinée : comptabilité, métiers de la mer et de la terre, agri bio, syndicalisme, organismes de formation, journalisme, etc... A l’extérieur, des tracteurs labourent la terre battue du circuit spécialement mis en place pour l’initiation. Une éducation à refaire Dès 10 h, les cars débarquent leur cargaison de collégiens et de lycéens; ils viennent de presque tous les départements normands. A l’entrée, sous la houlette des Jeunes Agriculteurs, une liasse de documents leur est remis. Ce sera leur viatique pour la matinée, voire la journée. Le stand de l’agriculture biologique connaît un fort succès, celui des organismes techniques un peu moins. Quant aux vaches, chevaux et cochons parqués sous le hall, ils n’ont jamais vu autant de monde défiler devant leur museau ou groin. Sébastien est élève de troisième dans le Coutançais. L’agriculture, il ne la connaît qu’à travers la télévision et les promenades dominicales. “Moi, je voudrais savoir pourquoi cela pue à certains moments de l’année dans le champs. Et puis, les OGM, on en fait en Normandie ?” Bref, toute une éducation à faire et à refaire. Ce à quoi se sont attachés toutes les structures présentes lors de ce forum. Les tables rondes ont, elles aussi, connu un joli succès avec des thèmes aussi divers que celui de technicien légumier ou de producteur laitier. Les énergies renouvelables ont connu leur heure de gloire. En clair, l’opération a prouvé son utilité. Rendez-vous en 2009, cette fois dans l’Orne.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité