Aller au contenu principal

Calvados
Xavier Hay : "la FDSEA en ligne directe avec ERDF"

Xavier Hay est président de la commission environnement de la FDSEA 14. Le syndicat a signé une convention avec ERDF*. Objectif faciliter le dialogue. Décryptage…

© TG
Quel est le but de ces rencontres avec ERDF ?
ERDF souhaitait se rapprocher de ses clients en générale et en particulier des agriculteurs. Depuis la restructuration avec EDF, ERDF n’a plus de lien direct avec ses clients. ERDF a donc signé une convention de travail avec la FDSEA 14 et les Jeunes Agriculteurs. Nous organisons donc des réunions par région naturelle. Deux se sont déjà déroulés. Deux autres sont programmées en décembre.

Tous les agriculteurs sont invités ?
Oui. La prochaine réunion est programmée le 6 décembre pour la région plaine. La dernière suivra le 13 décembre dans le Bessin.

Concrètement, quels sont les problèmes ou litiges traités avec ERDF ?
Il n’y a pas de gros problèmes. Nous travaillons sur la sécurité lors des chantiers d’ensilage. La sécurité n’est pas négligeable. Dans la Manche, un agriculteur est récemment décédé en touchant les fils avec un engin. La personne a été électrocutée.
Nous avons aussi évoqué les problèmes de pertes de puissance dans les fermes isolées. Mais, ils sont assez rares.
Il est aussi possible de demander de déplacer des poteaux ou lignes électriques qui peuvent gêner pour la sécurité (ligne au dessus d'un silo d'ensilage par exemple). Là encore, la FDSEA peut servir d'intermédiaire.

Y-a-t-il des questions récurrentes ?
Des questions concernent l’élagage. ERDF travaille avec des entreprises prestataires. Certaines font du bon boulot, mais pas toutes. Les moins sérieuses coupent les branches et laissent tout en vrac sur le sol. En cas de soucis, il faut les transmettre à la FDSEA. Nous répercuterons les difficultés.

Dans quels cas, les agriculteurs doivent-ils se charger de l’élagage ?
Quand la ligne traverse un champ privé, ERDF s’engage à élaguer. En revanche, si la ligne passe sur le domaine public, la haie ne doit pas le gêner. Un agriculteur doit donc élaguer sa haie, si elle pousse trop près de lignes situées sur le domaine public.

Quelles sont les démarches à réaliser avant d’élaguer ?
C’est mieux de contacter ERDF directement ou via la FDSEA. L’agriculteur peut voir avec eux le protocole. Quand la situation devient critique et que la haie touche les fils, on peut demander à ERDF de couper l’alimentation de la partie de ligne concernée le temps des travaux.

Pour résumer, si un agriculteur a un problème, il contacte la FDSEA ?
Oui. Nous transmettons ensuite les doléances à ERDF, car nous connaissons les bons interlocuteurs selon les problèmes.

*Électricité Réseau Distribution France (ERDF) gère 95 % du réseau de distribution d'électricité du territoire métropolitain continental.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
Ce qu'il faut retenir de la réforme de la PAC
La Chambre régionale d’agriculture de Normandie et la Caisse régionale du Crédit Agricole Normandie ont organisé, mardi 29…
[EN IMAGES] La juge est fan de Jeannette dans la Manche
L’édition 2022 a été un bon cru pour le concours interdépartemental en race Normande à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 7 novembre…
EARL De Quéry dans le Calvados : bien cibler les candidats pour céder sa ferme
François Divay, éleveur à Balleroy-sur-Drôme (14), n’a pas attendu le dernier moment pour préparer la transmission de son…
Publicité