Aller au contenu principal

120 000 abeilles au Crédit agricole Normandie

Le Crédit agricole Normandie a installé trois ruches dans le parc de la caisse régionale, à Caen.

Dans le parc du Crédit agricole Normandie, des abeilles noires sont arrivées par milliers. « Nous bénéficions d’un fonds Initiative, grâce auquel nous soutenons l’élevage de cette race », décrit Olivier Borel, vice-président de la caisse régionale. En parallèle, la banque applique une politique de Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), qui comprend un volet environnement. « Nos avons parlé de l’abeille noire dans nos réflexions », explique Guillaume Berranger, analyste marketing stratégique et RSE. « Alors, nous avons décidé de mettre des actes derrière les mots », enchaîne Olivier Borel.

C’est ainsi que le Crédit agricole a contacté la société Uibie, spécialisée dans l’installation et la gestion de ruches en milieu urbain. Trois ruches, de 40 000 abeilles chacune, sont arrivées dans le fond du parc, une distance de sécurité étant à respecter avec la clinique Saint-Martin. Un geste symbolique aussi, pour la banque : « nous soutenons toutes les agricultures », justifie Olivier Borel.

Concrètement, « nous avons installé un cordon de sécurité autour des ruches, pour éviter que nos collaborateurs curieux cherchent la reine », sourit Guillaume Berranger.  Pour le reste, Uibie se charge de tout. « Nous devrions récolter une centaine de pots de miel dans un an », espère Olivier Borel. Ils seront vendus aux collaborateurs et sociétaires du Crédit agricole. « Le fruit de la vente sera versé à une association caritative. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité