Aller au contenu principal

Lait
Après les annonces, le passage à l’acte s’impose

Une table ronde rassemblant les différents acteurs de la filière laitière, c’est-à-dire les pouvoirs publics, les distributeurs, les transformateurs et les producteurs de lait s’est tenue vendredi 8 mars dernier à la DRAAF.

© TG
Cette table ronde demandée par la section lait de la FRSEA de Basse-Normandie a permis de rassembler les différents acteurs de la filière laitière. L’objectif était de faire remonter les difficultés de trésorerie que rencontrent les producteurs de lait dues à la hausse des charges d’alimentation des troupeaux.

Le contexte de hausse des charges
Depuis plus de six mois les éleveurs laitiers, et l’élevage en général, subissent une hausse très importante des charges d’alimentation. Le ratio “charges d’alimentation achetée/prix du lait” a atteint au deuxième semestre 2012 des niveaux jamais égalés auparavant (jusqu’à 38 %). Cette hausse du coût alimentaire impacte de plein fouet le revenu des éleveurs laitiers. La baisse de revenu pour la campagne 2012/2013 pourrait être de -20% chez les éleveurs laitiers spécialisés de Basse-Normandie.
Constat : le marché du lait ne fonctionne pas (Graphique).
L’observation des indices de prix à la consommation montre que les prix des produits laitiers augmentent moins vite que l’ensemble des produits alimentaires. Ce constat amène à penser que le marché français laitier fonctionne mal.
Ces chiffres révèlent aussi le peu d’impact qu’une hausse du prix du lait à la production aurait sur le prix des produits laitiers à la consommation Une répercussion de +2 centimes d’euros sur le prix d’un litre de lait UHT ou encore de +1,3 centimes d’euros sur le prix de 4 yaourts permettrait une augmentation de +30 euros/1000 litres pour les producteurs de lait… Soit une augmentation de 1,25 euros/mois en moyenne pour le panier de la ménagère. Pour continuer à manger des produits de qualité le prix n’est pas cher payé…
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Publicité