Aller au contenu principal

Salon international de l'agriculture 2024
Arthur Danière et ses laitières au Concours général agricole

Eleveur laitier installé à Crouttes depuis 2021, Arthur Danière est également à la tête de la fromagerie de Beaumoncel à Camembert dans l'Orne. D'ici quelques jours, lui et ses laitières seront représentés au Concours général agricole, organisé au Salon international de l'agriculture à Paris. Un privilège possible grâce à leur camembert de la fromagerie de Beaumoncel déjà récompensé deux fois.

Une médaille de bronze en 2022, l'autre d'argent en 2023. Et pourquoi pas une médaille d'or en 2024 ? "Nous attendons le prochain Concours général agricole avec impatience pour présenter, à nouveau, le camembert de la fromagerie de Beaumoncel", partage, avec dynamisme, Arthur Danière, à la tête de son élevage laitier de Crouttes et de la fromagerie du Beaumoncel à Camembert dans l'Orne. Là-bas, chaque semaine, 7 000 camemberts sont mis en boîte avec soin par l'équipe du jeune, mais pas moins expérimenté, Arthur Danière.


"La France est riche d'une belle agriculture, que nous devons défendre. Ce n'est pas aux éleveurs d'être les vaches à lait", martèle Arthur Danière, au sujet des mobilisations agricoles.


Installé hors cadre familial et originaire de l'Eure, l'éleveur âgé de 24 ans a préféré se rapprocher des vallons ornais, plutôt que des plaines euroises pour mener à bien son projet d'élevage laitier. "Évidemment parce qu'ici, nous sommes au cœur du territoire AOP de Normandie", insiste le diplômé de l'école supérieure des agriculteurs d'Angers, repreneur, en 2021, de cet élevage laitier, alors composé à 100 % de Prim'Holstein. Rapidement, les Normandes ont fait leur entrée auprès des Noires. Tout aussi vite, la ferme de 150 têtes passe en élevage AOP.


Logettes avec vue panoramique


Une salle de traite DeLaval a été installée récemment et le bâtiment d'élevage (2 000 m2) se refait une beauté. Les bardages des façades est et ouest ont été retirés pour laisser entrer la lumière. Des filets brise-vent réglables, à l'image de rideaux, y seront prochainement posés. "Les logettes étaient très sombres auparavant et l'été, il fait très chaud. Grâce à ces nouveaux rideaux, nous allons limiter le stress thermique de nos animaux", se félicite Arthur Danière. Désormais, Noires et Normandes ont une vue spectaculaire sur les pâturages, de quoi leur donner l'eau à la bouche d'ici le printemps. 

Lire aussi : TIEA : une 21e participation pour le lycée Giel Don Bosco de l'Orne

Les laitières ont accès direct aux prairies, reliées entre elles par 2,5 km de chemin spécialement conçus pour pâturer. Un nouveau bâtiment va voir le jour pour les veaux et le cheptel a récemment été complété par l'arrivée de nouvelles normandes, grâce à une aide de 15 000 € de la Région Normandie pour la normandisation du troupeau.


Du noir et des lunettes


"J'apprécie avoir un mélange Prim'Holstein/Normande. Je trouve qu'elles se complètent vraiment bien, reconnaît Arthur Danière. L'une est très calme, voir trop tandis que la Prim est très énergique. Et bien sûr, elles se complémentent au niveau de la production." Chaque année, le cheptel produit environ 1 million de litres de lait, valorisés à 70 % à la fromagerie de Beaumoncel, sous les feux des projecteurs lors du Salon international de l'agriculture.

La SCEA du Val Danière, c'est...

340 ha, dont 200 ha d'herbe et 80 ha de maïs et 60 ha de céréales
150 Normandes
et Prim'Holsteins
2,5 km de chemin menant les vaches au paturâge
10 km de clôture
1 million de litres de lait de référence à 70 % transformé par la ferme à la fromagerie de Beaumoncel
12 UTH, dont 5 à la ferme et 
7 à la fromagerie
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
La haie en session CAN : plein les bottes d'attendre
La CAN (Chambre d'agriculture Normandie) s'est réunie en session le 15 mars 2024. Le 15 mars, c'est aussi la date…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Entretien : pas de cours d'eau à la main dans la Manche
Point d'étape sur les conséquences de la tempête Ciaran, la pluviométrie abondante, la gestion des arbres, des branchages, des…
Publicité