Aller au contenu principal

Avec les groupes lait, gardez une longueur d’avance !

Les groupes lait des Chambres d’agriculture de Normandie redémarrent une campagne cet hiver. Ils s’annoncent à nouveau riches d’échanges sur la technique et l’économie de l’atelier lait.

Un réseau de 300 éleveurs en Normandie
Les Chambres d’agriculture animent près de 30 groupes d’éleveurs laitiers en Normandie. Chacun réunit localement une dizaine d’éleveurs sur trois à cinq rencontres dans l’année.
Les groupes sont tout d’abord un espace d’échanges de pratiques et d’expériences. La convivialité et l’esprit de groupe y sont les maîtres mots ! Diverses thématiques technico-économiques, choisies par les éleveurs, sont travaillées avec un animateur. Des visites sur le terrain permettent de découvrir d’autres exploitations et systèmes. Avec les groupes lait, les éleveurs peuvent confronter et sécuriser leurs choix mais également se fixer des repères techniques et économiques. C’est notamment le cas avec une journée récurrente à la plupart des groupes, sur le coût de production de l’atelier lait.

La journée coût de production, un temps fort pour le groupe
Chaque année, la plupart des membres des groupes lait se voient remettre le calcul de leur coût de production pour l’atelier lait. Cette analyse individuelle intègre toutes les charges liées à l’atelier lait afin d’en apprécier les performances économiques. Elle permet à chaque éleveur de savoir combien lui coûte la production d’un litre de lait vendu.
Connaître ses résultats, c’est bien, mais pouvoir situer ses performances c’est encore mieux ! C’est cette plus-value qu’apporte la journée autour de la synthèse des résultats individuels. Chaque éleveur ne se compare pas seulement à une moyenne, il voit aussi les résultats des collègues du groupe. Ensuite, ce sont les échanges qui apportent le plus. Les pratiques qui fonctionnent sont identifiées et expliquées. Au final, tout le monde repart avec des idées concrètes pour améliorer ses résultats.

Des thématiques variées pour progresser dans votre métier
Le calcul du coût de production alimente les pistes de réflexion pour le groupe et permet de choisir collectivement les thématiques à aborder dans l’année. Les journées groupe lait permettent d’améliorer vos résultats économiques grâce à des thèmes réactifs tels que le rationnement hivernal des vaches laitières, la complémentation minérale, la prévision de pâturage… Ces journées sont l’occasion d’amorcer une réflexion plus globale sur votre système : comment le rendre plus robuste face à la conjoncture ? Dois-je privilégier l’autonomie ? Comment gérer l’agrandissement de mon troupeau ? Comment concilier vie privée et vie de l’exploitation ? Notre objectif, c’est aussi de vous soumettre des sujets d’actualité pour plus d’anticipation (exemple : réduction de l’usage des antibiotiques dans le cadre du plan éco-antibio 2017). Les clefs du succès de ces journées : des échanges avec d’autres éleveurs laitiers motivés, mais aussi des animateurs expérimentés vous permettant de progresser efficacement et de trouver les solutions qui vous correspondent le mieux. Grâce aux multiples compétences des conseillers, les adhérents des groupes lait ont la garantie d’une expertise pointue sur de nombreux sujets. Entre échanges de groupe et visites d’élevages, ces journées sont un moyen efficace de vous inscrire durablement dans le paysage laitier de demain.

Des éleveurs témoignent

Fabrice Esprit-Berville la Campagne (27)
« C’est un lieu d’échanges entre agriculteurs, on ne reste pas seul dans son coin. Mes vaches ne sont pas des Formules 1, l’étude du coût de production me permet de rester vigilant, vérifier si je dérive et me remettre en cause. L’œil extérieur du technicien et du groupe sont essentiels ».

Marie-Pierre Orvain-Montigny (50)
« J’ai apprécié d’aborder l’organisation du travail à travers le partage de nos pratiques journalières en mettant l'accent sur le capital santé. Ces échanges nous ont notamment permis de gagner en efficacité (désilage par automotrice en CUMA avec chauffeur) et de réduire la pénibilité du travail autour de l'élevage des veaux. Être en groupe nous donne davantage de motivations pour aller de l'avant ».

Nicolas Vivier-La Villette (14)
« On parle de nos expériences, positives ou négatives, de nos résultats techniques et économiques. Les échanges se font toujours dans un esprit positif, pour se situer, et progresser. On repart avec des nouvelles idées à mettre en pratique. Le groupe lait nous permet de sortir du quotidien, de prendre du recul, pour mieux repartir sur nos élevages ».

Thierry Bertot-Renneville (27)
« Nous participons au groupe lait pour échanger sur les pratiques de chacun et tirer profit des expériences des autres. Le groupe lait nous permet de rester dans une dynamique de changement et d’amélioration continue ».

Sylvain Quellier-Château d’Almenêche (61)
« Fermer le silo de maïs au printemps a toujours été un objectif, mais suite à la journée groupe lait sur les pratiques de pâturage et avec la conjoncture économique, nous avons sauté le pas. Je ne regrette pas car durant 1 mois ½, le lait ne nous a pas couté cher à produire. Sans ce report de stock, il aurait fallu acheter du maïs ou de la pulpe pour passer l’hiver ».

Vos contacts
Dans le Calvados
- Bessin
Laurence Fos - Tél : 02 31 51 66 38 - Port : 06 73 52 16 96
l.fos@calvados.chambagri.fr
- Bocage
David Delbecque - Tél : 02 31 68 11 67 - Port : 06 08 75 02 92
d.delbecque@calvados.chambagri.fr
- Pays d'Auge
Stéphanie Cassigneul - Tél : 02 31 31 87 67 - Port : 06.73.53.83.95     s.cassigneul@calvados.chambagri.fr

Dans la Manche
- Cotentin
Stéphane Blanloeil - Tél : 02 33 95 46 03
sblanloeil@manche.chambagri.fr
- Bocage
Vincent Lefèvre - Tél : 02 33 06 46 48
vlefevre@manche.chambagri.fr
- Baie
Aurore Duquesne - Tél : 02 33 79 41 71
aduquesne@manche.chambagri.fr

Dans l’Orne
- Bocage
Florent Brionne - Tél : 02 33 62 28 83 - Port : 07 86 64 91 62
florent.brionne@orne.chambagri.fr
- Plaine
Thierry Jeulin - Tél : 02 33 31 49 54 - Port : 06 86 76 59 13
thierry.jeulin@orne.chambagri.fr
Julia Vuattoux - Tél : 02 33 31 49 58 - Port : 06 58 06 13 29
julia.vuattoux@orne.chambagri.fr
- Perche
Perrine Moris - Tél : 02 33 85 34 45 - Port : 06 37 15 49 91
perrine.moris@orne.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
MANIFESTATION FDSEA 50 JA 50 JANVIER 2021
Une mobilisation active devant les grilles de la préfecture
Le 19 janvier, les adhérents de la FDSEA et des JA de la Manche étaient appelés à se mobiliser devant la préfecture pour dénoncer…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité