Aller au contenu principal

Filière bovine
Boviwell : un diagnostic du bien-être animal

Le Gaec de la Fosse Louvière  réalisait mardi 4 mai un diagnostic Boviwell. Objectif : qualifier le niveau de respect du bien-être animal dans la ferme. L’obtention du Boviwell permet d’accéder à des labels pour mieux valoriser ses animaux.

Le Boviwell, diagnostic d’évaluation du bien-être animal en élevage bovin « a aussi pour objectif de créer un dialogue », précise Laurent Perrin (à droite) en compagnie de Kévin, Bertrand et Fabienne Lurson.
© PC

Face au marasme du marché de la viande, les éleveurs sont à la recherche de nouvelles sources de valeur ajoutée. C’est le cas de Fabienne et Bertrand Lurson, naisseurs-engraisseurs de quelque 120 vaches allaitantes et 200 taurillons au Gaec de la Fosse Louvière à Saint-Gervais-du-Perron (61). « Aujourd’hui, de plus en plus de filières viande exigent le Boviwell », note Laurent Perrin, technicien dans l’Organisation de producteurs Elvea Normandie, venu réaliser l’évaluation à la Fosse Louvière. L’outil Boviwell, validé par l’institut de l’élevage, « a surtout pour objectif de créer un dialogue. Je viens sur l’élevage en tant que conseiller, pas en tant que contrôleur », ajoute Laurent Perrin. Le diagnostic dure environ deux heures. Il comprend une phase d’observation et de visite de l’exploitation avec l’éleveur, suivie d’un temps d’échange et de saisie des données dans le tableur qui calculera la note globale de l’élevage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Silphie culture
Des éleveurs séduits par la silphie testent la nouvelle culture
La silphie est une culture pérenne, implantée pour une quinzaine d’années. La plante est utilisée dans les Vosges surtout pour la…
Léonie Angot-Hastain, maire de Saint-Manvieu-Norrey, 3e sur la liste calvadosienne ; Frédéric Moreau, exploitant à Mouen ; Stéphanie Yon-Courtin (ex-LR), tête de liste LREM dans le Calvados avec Laurent Bonnaterre ; David Hastain, agriculteur à Saint-Manvieu-Norrey ; Sébastien Binet, agriculteur maire de Versainville, 8e sur la liste calvadosienne.
Dans le Calvados, la candidate LREM ne veut pas opposer les sujets
La députée européenne, ancienne maire de Saint-Contest et colistière de Laurent Bonnaterre aux élections régionales, Stéphanie…
SERVICE REMPLACEMENT 61
Les agents de remplacement de l’Orne à l’honneur
La fédération départementale des services de remplacement de l’Orne a organisé, pour la 3e  année consécutive, une journée dédiée…
SIP DEMONSTRATION FAUCHEUSE
VIDEO. La plus large faucheuse du monde en démonstration en Normandie
La Silvercut Disc 1500 T (de marque SIP) est la faucheuse la plus large au monde avec 15 mètres de travail. Il en existe une…
VIDEO. Des silos en préfa modulables, à monter soi-même
Mickaël Féret est à la tête d’une société ornaise de fabrique d’éléments en bétons destinés, notamment, au stockage agricole. De…
PANNEAUX ELECTIONS
Régionales : les têtes de listes ont passé leur oral agricole
FRSEA, JA et Chambre régionale d’agriculture de Normandie ont, lundi dernier, invité les têtes de listes aux régionales (ou leur…
Publicité