Aller au contenu principal

Délégation d’élevages de génisses laitières
Déleg Génisses : un service à la hauteur des attentes et en devenir

Un peu plus d’un an après son lancement par Littoral Normand, retour bilanciel sur Déleg Génisses, un service de délégation d’élevages de génisses laitières novateur. « On est à la hauteur des attentes », confirment Romain Lalouelle et Benoit Colombel (Littoral Normand).

Littoral Normand Déleg Génisses
Jonathan Boudet, Romain Lalouelle, Benoit Colombet et François Capelle. Grâce au suivi technique réalisé qui intègre 8 pesées sur 2 ans, un suivi rapproché des rations alimentaires et un encadrement sanitaire, les premières génisses restituées à leur propriétaire « affichent » des résultats techniques très satisfaisants : un âge moyen au vêlage de 24,3 mois, pour une utilisation 1,5 IA par génisse. Ces excellents résultats techniques sont le fruit d’une part de la qualité des veaux fournis par les « naisseurs » (santé et bon démarrage), et d’autre part du travail rigoureux réalisé et de l’implication des éleveurs.
© TG

Début décembre, un premier lot de génisses, élevées au Gaec de La Bauquière (Guéhébert-50), est reparti sur ses terres natales. François Capelle (associé à Stéphane Lecœur au sein du Gaec) et Jonathan Boudet (salarié) ont le sentiment du devoir accompli. Avec Jean-Michel Leroy et Jean-Jacques Lecouture (deux autres éleveurs de la Manche), ils sont les pionniers de Déleg Génisses, versus stabulation d’accueil. En face, une petite dizaine de naisseurs qui, pour des raisons diverses (manque de main-d’œuvre, manque de bâtiments, déficit fourrager...), leur font confiance. Au cœur du moteur, une mécanique conçue par Littoral Normand qui a élaboré deux cahiers des charges (un technique et un autre sanitaire) pour cadrer avec un maximum de rigueur une prestation de service en devenir en Normandie mais opérationnelle depuis plusieurs années dans les Pays de la Loire via Seenovia et Eilyps.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Ensilage à l’ancienne : ça va taper de la goulotte dimanche 18 septembre 2022
Portée sur les fonts baptismaux en 2007 par une poignée de passionnés, la fête de l’ensilage (à l’ancienne) de Chaulieu aux…
Cocotte&Co - Osmanville
Clémence et Mathieu, éleveurs dans le Calvados, ne mettent pas tous leurs œufs dans le même panier
C’est lors d’une visite officielle de la Région Normandie, mardi 30 août 2022, que Clémence et Mathieu Cannevière, éleveurs à…
(EN IMAGES). Fête de l’ensilage (à l’ancienne) : Chaulieu cultive la réussite
Près de 4 500 personnes étaient à Chaulieu (50), capitale de l’ensilage, dimanche 18 septembre 2022. Matériels, public, soleil,…
Agglo bancheur de 6 m : facile et rapide à poser
L’agglo bancheur de 6 mètres par 70 cm de haut et 30 cm de large : « rapide et facile à poser », paroles d’autoconstructeur du…
Ouverture Chasse Orne
Chasse : ouverture dimanche 25 septembre 2022
La chasse ouvre dimanche 25 septembre 2022, dans l’Orne. Christophe de Balorre, président de la Fédération départementale, fait…
Festival de la terre et de la ruralité - JA 50
Festival de la terre et de la ruralité : rendez-vous dimanche à Ecausseville
Les bonhommes de paille fleurissent sur les bords de route pour annoncer la nouvelle édition du Festival de la terre et de la…
Publicité