Aller au contenu principal

Interview
Département : "mieux accompagner le changement"

Hervé Agnès n’est pas un agriculteur. Et pourtant, il est à la tête d’une commune rurale, maire de Le Mesnil-Villeman, et conseiller départemental en charge de l’agriculture manchoise. Droit dans ses bottes, il veut une politique qui s’adresse à toutes les agricultures.

Hervé Agnès, conseiller départemental de la Manche, en charge de l’agriculture, n’est pas agriculteur mais se dit au service de la profession.
© SB

Quel est votre parcours ?

Je suis né à Rouen il y a 55 ans. J’ai grandi en pleine campagne, avec des vaches d’un côté et des chevaux de l’autre. J’ai quitté la Normandie à l’âge de 11 ans pour ensuite bouger à de multiples reprises. En 1990, j’ai intégré Schneider Electric, entreprise dans laquelle je suis resté 28 ans comme chargé de marketing et du déploiement de solutions et contrôle industriel pour le monde entier. J’étais basé au départ à Aix-en-Provence puis au siège à Paris.

Comment êtes-vous arrivé à Le Mesnil-Villeman ?

A 50 ans, nous avons décidé de changer de vie. Après avoir fait le tour de Cotentin en moto, nous avons été séduits par la région. Avec mon épouse, nous avons eu l’opportunité d’acheter un corps de ferme avec l’envie de faire des gites. J’ai repris alors les études pour apprendre à rénover des anciens bâtiments.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Publicité