Aller au contenu principal

MFR de Normandie
Des licences en alternance qui font la différence

Pionnières des formations en alternance depuis plus de 80 ans, les MFR offrent aujourd’hui aux jeunes la possibilité de préparer des licences en apprentissage afin de s’engager dans des projets professionnels ambitieux et créatifs. 

Les MFR organisent bientôt leurs portes ouvertes.
© DR

« Agriculture, environnement, commerce et gestion sont aujourd’hui les principaux domaines où les jeunes issus d’un BTS peuvent aller chercher la reconnaissance d’une licence », affirme-t-on à la Fédération des MFR de Normandie. « Les MFR accueillent les jeunes en formation par alternance avec l’idée d’associer formation générale et formation professionnelle, d’ouvrir le champ des possibles, d’apprendre et de réussir autrement… » 

Lire aussi : L’accompagnement au centre des préoccupations des MFR

Evoluer

L’idée de proposer des licences sur des secteurs porteurs s’est donc fait jour depuis quelques années avec de belles réussites notamment avec la licence Commerce Vente et Marketing (MFR de Maltot dans le Calvados) pour évoluer vers le Management Commercial en entreprise ou vers des postes de chargés d’affaires. Le tout en intégrant les outils du marketing digital et l’analyse fine des besoins clientèle afin de construire des offres commerciales et des partenariats durables, un commerce « autrement » avec des compétences en management. 

Ou encore la licence professionnelle Métiers de la Comptabilité et de la Gestion (MFR La Ferté-Macé dans l’Orne) « Support aux Activités Agricoles », pour faire face aux défis du conseil de gestion, du suivi comptable et du pilotage économique des entreprises agricoles de plus en plus conséquentes ou diversifiées. Principaux métiers : responsable d’un portefeuille clients, conseiller comptable ou de gestion, associé ou adjoint d’entreprise agricole… 

Ces deux licences en alternance sont conduites en partenariat le Cnam Normandie (Conservatoire National des Arts et Métiers) qui délivre l’examen à l’issue d’un parcours d’une année, généralement de septembre à juin.

Lire aussi : À la MFR de Pointel, « ni luxe ni apparat, mais de la pédagogie »

Des postes à responsabilité

De son côté, la MFR de Coqueréaumont en Seine-Maritime propose une Licence pro Agriculture Développement Durable et Environnement en partenariat avec l’Université de Rouen et une Licence Pro des Métiers de la Gestion et de la Protection de l’Environnement (parcours zones humides) en partenariat avec l’Université Picardie Jules Verne. L’une et l’autre de ces licences « Environnement » débouchent sur des postes à responsabilités que ce soit en bureau d’études, dans le milieu associatif, en collectivité ou directement en entreprise. 

La MFR de Coqueréaumont ouvre également à la rentrée en partenariat avec le Cnam Normandie une nouvelle licence pro Entrepreneuriat et Gestion d’Entreprise ciblée sur la gestion et le développement des entreprises et des organisations agricoles, toujours en alternance. 

« Aujourd’hui, on recherche des jeunes passionnés, curieux, motivés avec un bon niveau de connaissances générales », affirment les recruteurs de tous les secteurs professionnels. Les Bac + 3 des MFR préparés en alternance sur une année (environ dix-sept semaines en centre et trente semaines en entreprise), correspondent bien à cette attente des dirigeants intéressées par des profils d’entreprenants.

Portes ouvertes

La première journée portes ouvertes des MFR* de Normandie aura lieu samedi 27 janvier 2024 dans les départements de l’Orne, du Calvados et de la Manche. Pour les MFR de Seine-Maritime et de l’Eure, un « Mois de l’orientation » est organisé du 10 janvier au 10 février 2024 sur rendez-vous.

Il est dès maintenant possible de se renseigner sur l’ensemble des parcours de formation en alternance proposés par les MFR de la classe de 4ème (accueil possible dès 14 ans) à la licence. Une prise de rendez-vous est conseillée pour bénéficier d’un accueil personnalisé. La grande originalité des MFR : la possibilité de bénéficier d’une formation en alternance dès la 4ème pour découvrir des métiers, confirmer son projet de formation, trouver une nouvelle motivation pour un métier et une formation. Les métiers préparés en MFR concernent les secteurs de la nature, de l’agriculture, de l’élevage, du paysage, de la forêt, de l’alimentation, des services aux personnes, du commerce… Métiers du plein air, métiers de la relation à la nature et de la relation aux personnes, porteurs d’emplois et porteurs de sens !

*Établissements privés contractualisés avec le ministère de l’Agriculture et/ou la Région Normandie. Renseignements sur le site des MFR ou en appelant au 02 31 53 55 20.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Publicité