Aller au contenu principal
Font Size

Nouvelle culture
Du bambou alimentaire pousse dans l’Eure

Vendredi 12 juin, au Thil-en-Vexin (27), Matthieu Lerdu et ses deux fils, Rodolphe et Baptiste, ont planté 6 ha de bambou alimentaire. Les cultivateurs sont en contrat avec Onlymoso, société italienne qui développe la culture en France.

« Un de mes fils m’a proposé de faire des asperges. L’autre du bambou. On fait les deux car, quand nos enfants reviennent à la ferme, il faut prendre leurs idées. » Voilà comment Matthieu Lerdu et ses deux garçons, Rodolphe et Baptiste, se sont retrouvés à planter 6 ha de bambou alimentaire, vendredi 12 juin, au Thil-en-Vexin, dans l’Eure. Les trois associés, installés sur 240 ha, cultivent des pommes de terre, de l’escourgeon, des pois, des betteraves, des asperges, des céréales et maintenant du bambou.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité