Aller au contenu principal

Après l'intervention du premier ministre, Gabriel Attal
[EN IMAGES] Des annonces concrètes suspendent les actions dans la Manche

Après les annonces du Premier ministre, Gabriel Attal, le 1er février 2024, les présidents de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs de la Manche, Jean-Michel Hamel et Luc Chardine, ont livré leurs premières impressions. "Il y a des annonces concrètes et nous veillerons à ce qu'elle soient mises en place", préviennent-ils.

Depuis le 19 janvier, date à laquelle la FDSEA, les Jeunes agriculteurs et la Chambre d'agriculture ont rencontré le conseiller agricole de l'Élysée, puis les actions conduites sur les routes, en grande surface, ou encore devant des industriels laitiers, la mobilisation a permis de "faire avancer les choses et à obtenir des annonces", reconnaissent les présidents de la FDSEA et les JA, respectivement Jean-Michel Hamel et Luc Chardine. Au soir du 1er février, jour des annonces du Premier ministre Gabriel Attal, le mouvement a été suspendu. "Ces annonces sont des avancées importantes face à des décennies de prises de décisions qui allaient à l'encontre de l'agriculture", souligne Luc Chardine. " C'est bien une suspension", insiste Jean-Michel Hamel. "Si jamais, on voyait que celles-ci ne restaient que des promesses, il suffit d'appuyer à nouveau sur le bouton pour que le mouvement se remette en marche", reconnaît-il.

Lire aussi : Mobilisation agricole [EN IMAGES] Un réseau mobilisé tous les jours

Un certain nombre de mesures ne peuvent pas être mise en œuvre en un claquement de doigts, mais dès le début de cette semaine, les deux responsables syndicaux avec leur réseau, vont se mettre au travail, notamment avec la préfecture de la Manche. "On va continuer à être force de propositions", assurent les deux hommes.

GNR : 9 millions d'euros pour la Manche

Dans le département, le projet de loi aura une traduction directe sur les différentes productions (lait, légumes, viande…) tout comme les mesures pour simplifier les curages des cours d'eau, l'entretien des haies... Concernant le GNR, " il y a du concret !", souligne Jean-Michel Hamel. Pour lui, 40 % des agriculteurs ne demandaient pas le remboursement de la taxe. D'ici juillet, elle apparaîtra directement sur la facture. En attendant, l'État va verser directement aux exploitants 50 % du montant de l'année dernière, soit un montant de 9 millions d'euros pour la Manche. Le versement de la PAC pour l'ensemble des dossiers mis en suspens devrait avoir lieu d'ici la fin du mois de février. Des contrôleurs supplémentaires devrait être embauchés pour vérifier la loi Egalim.

Lire aussi : [EN IMAGES] Mobilisation des agriculteurs : des produits sortis des rayons

Concernant l'installation et la transmission, les jeunes agriculteurs dénonçaient l'absence de mesures lors des premières annonces du 26 janvier. Aujourd'hui, les JA reconnaissent des avancées et des engagements sérieux. Mais d'ores et déjà, ils annoncent qu'ils seront intransigeants sur le respect de ces annonces. 

Lire aussi : La FDSEA et les JA de la Manche disent stop à l’excès de zèle, devant l'OFB

Des avancées concrètes

Sans détailler tous les points, les deux responsables agricoles reconnaissent les avances concrètes. "Ce sont des promesses. Il faut qu'elles soient tenues et on y veillera", préviennent les deux hommes. A leurs yeux, ces annonces ont pu être faites grâce a "une mobilisation exemplaire de nos collègues", à la fois sur le la tenue des actions, le respect des consignes et des consommateurs. Désormais, les discussions vont se poursuivre avec le préfet de la Manche. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
La haie en session CAN : plein les bottes d'attendre
La CAN (Chambre d'agriculture Normandie) s'est réunie en session le 15 mars 2024. Le 15 mars, c'est aussi la date…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Entretien : pas de cours d'eau à la main dans la Manche
Point d'étape sur les conséquences de la tempête Ciaran, la pluviométrie abondante, la gestion des arbres, des branchages, des…
Publicité