Aller au contenu principal

Orne
Gillot Fléchard passe au triple prix : pour faire du véritable camembert de Normandie ?

Réaction de Jean Turmel, président de la section lait de la FRSEA

© J. Chabanne

"Dans une lettre datant du 9 novembre, l'entreprise Gillot Fléchard informe ses producteurs qu'elle va modifier la façon de les payer. Jusqu'alors, elle réussissait à les payer selon les indicateurs de marché publiés par le CNIEL pour le volume historique.
Mais aujourd'hui, elle n'est pas en mesure de valoriser les volumes en dépassement de la référence autrement que sur la réalité de la valorisation beurre-poudre.
L'entreprise explique donc qu'elle a mis en place un système de triple prix. Le prix A est établi par les indicateurs de marché publié par le CNIEL, il s'applique sur le quota notifié par France Agri Mer, augmenté du 1% national et de l'attribution gratuite.
Le prix B concerne les dépassements de quota à hauteur de 7% et applique une baisse de -20 EUR/1000l par rapport au prix beurre-poudre des 4 derniers mois.
Le prix C concerne tous les dépassements au-delà des 7 % du quota et applique une baisse de -60 EUR/1000l par rapport au prix beurre-poudre des 4 derniers mois.
La FRSEA Basse-Normandie ne peut tolérer que de telles méthodes soient mises en place dans la région. Ce système de triple prix encourage les producteurs à produire des volumes qui ne trouveront peut-être pas de valorisations porteuses.
En agissant de la sorte, l'entreprise Gillot Fléchard et ses producteurs ne prennent plus en considération la gestion des volumes et naviguent vers des eaux qui peuvent vite devenir dangereuses. La FRSEA ne peut pas comprendre et accepter que des représentants des producteurs laissent autant de latitude aux dirigeants de leur entreprise. La FRSEA prône une équation entre l'offre et la demande et ne souhaite pas voir se mettre en place
des méthodes incitant à une production de lait déraisonnée pouvant aller jusqu'à déréguler le marché".

Jean Turmel

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Arnaud Fossey, président de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère.
Coopérative d’Isigny : le groupe chinois H&H détient 49,9 % du capital
Le groupe chinois H&H grimpe au capital social de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère. Il passe de 20 % à 49,9%. Le président…
Foire de Lessay : une édition sous « pass sanitaire »
Alors qu’elle avait été annulée l’année dernière, la mythique Foire Sainte-Croix de Lessay aura bien lieu les 10, 11 et 12…
FOIRE LESSAY COMITE FESTIVAL 50
Lessay : une foire fermée avec pass sanitaire
La traditionnelle foire Sainte Croix de Lessay se déroulera du 10 au 12 septembre 2021. Cette nouvelle édition accueillera entre…
FESTIVAL JA 2021
Festival de la terre et de la ruralité : rendez-vous le 5 septembre à Virey
Le Festival de la terre et de la ruralité, organisé par les Jeunes agriculteurs de la Manche, sous l’égide de l’association des…
VIDEO. Chanvre textile : une filière en devenir proche
Une dizaine d’hectares cette année, une centaine l’an prochain, plus de mille à terme... Le chanvre textile prend racine en…
Isabelle, Michel et Arnaud Lamy - Retour troupeau - Tuberculose bovine
Tuberculose : la page se tourne avec le retour des animaux
Les Lamy, éleveurs à Millières (50), dont le troupeau a été abattu à cause de la tuberculose bovine, ont accueilli un nouveau…
Publicité