Aller au contenu principal

Elections départementales
Jean-Yves Heurtin portera aussi la voix de toutes les agricultures et de tous les agriculteurs

Jean-Yves Heurtin, exploitant agricole, maire d’Ouilly-le-Tesson, vice-président de la CDC du pays de Falaise et président de la Chambre d’agriculture compte un nouveau mandat. Dimanche 27 juin, il a été élu conseiller départemental pour le canton de Falaise, au côté de son binôme Clara Dewaële. Jeudi 1er juillet, il participait à la session d’installation, à l’Hôtel du Département à Caen.

Jean-Yves Heurtin, exploitant agricole, maire d’Ouilly-le-Tesson, vice-président de la CDC du pays de Falaise et président de la Chambre d’agriculture
Jean-Yves Heurtin, exploitant agricole, maire d’Ouilly-le-Tesson, vice-président de la CDC du pays de Falaise et président de la Chambre d’agriculture du Calvados est désormais conseiller départemental.
© JP

>> Dans quel état d’esprit êtes-vous ?


Le moment important, c’était dimanche (27 juin, NDLR), quand le résultat final a été annoncé. C’était un sentiment fort. Nous avons été élus beaucoup plus confortablement qu’on ne le pensait (56,99% des suffrages). C’est une reconnaissance pour mon binôme du travail accompli lors de son précédent mandat. Les électeurs ont adhéré à notre programme, à notre complémentarité et à ce que l’on représente.

>> Conseiller départemental et président de la Chambre d’agriculture, atout ou handicap ?


Mes détracteurs ne verront que le cumul des mandats. Moi, j’y vois une complémentarité. Chacun jugera. En session plénière au Département, je ne parlerai pas en tant que président de Chambre. Il faut bien séparer la partie institution, que le Département accompagne, et qui n’a pas sa place dans les débats publics. Je suis d’abord élu pour représenter un territoire et ses habitants. Et je porterai aussi la voix de toutes les agricultures et de tous les agriculteurs. Le but est de partager les préoccupations et les difficultés rencontrées par la profession. J’ai la chance de pouvoir faire appréhender aux élus départementaux la réalité agricole, sans donner une image médiatico-dogmatique. Et je ne suis pas le seul agriculteur dans l’assemblée.

>> Vous faites partie de la commission Infrastructures et réseau. Pourquoi n’êtes-vous pas dans celle Transition environnementale, qui contient le volet agricole ?


Je veux garder ma totale liberté de parole en session. Intégrer la commission Transition environnementale aurait été source de conflits d’intérêts. A l’heure où nous parlons, je me demande quels seront les champs d’action possibles du Département en matière agricole, du fait que la compétence est avant tout celle de la Région. J’espère que l’aide aux petits investissements restera dans les mains du conseil départemental pour accompagner les agriculteurs du Calvados.

Jean-Léonce Dupont reconduit dans ses fonctions de président

Seul prétendant à la présidence du Département du Calvados, Jean-Léonce Dupont était candidat à sa réélection. L’élection se déroule sous la présidence du doyen d’âge (Christian Hauret - Les Monts d’Aunay), le plus jeune membre faisant fonction de secrétaire (Coraline Brison Valognes - Vire-Normandie). Au terme d’un tour de scrutin, il a été élu président du Conseil départemental avec 40 voix (10 bulletins blancs). Lors de la session d’installation, la composition de la commission permanente est déterminée, ses membres sont élus : 15 vice-présidents et 34 secrétaires. Au cours de cette journée, les présidents et membres des sept commissions (ressources ; solidarités des territoires ; éducation et attractivité ; enfance, insertion et lutte contre la pauvreté ; autonomie ; infrastructures et réseaux ; transition environnementale) sont aussi connus. Les conseillers et leur président sont élus pour six ans.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[EN IMAGES] Des annonces concrètes suspendent les actions dans la Manche
Après les annonces du Premier ministre, Gabriel Attal, le 1er février 2024, les présidents de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
[EN IMAGES] Mobilisation : 65 tracteurs en opération escargot sur le périphérique de Caen
Pour répondre à la mobilisation générale des syndicats FNSEA et Jeunes agriculteurs en France, la FDSEA du Calvados et les JA 14…
Publicité