Aller au contenu principal

Initiative
La SAFER, AGRIAL et le Crédit Agricole cultivent leurs jardins familiaux

En recréant du lien, l’association “Cultures partagées” souhaite également magnifier l’acte de production et être acteur de l’aménagement du territoire. 

Daniel Epron et Nicole Gourmelon (Crédit Agricole), Jean-Pierre Fontaine et Stéphane Hamon (SAFER), Ludovic Spiers et Gilbert Herpe (AGRIAL) ont signé vendredi dernier une convention les liant au sein de l’association “Cultures partagées”. Un concept de jardins familiaux visant à rapprocher deux mondes tout en redonnant du sens à l’acte de production.
Daniel Epron et Nicole Gourmelon (Crédit Agricole), Jean-Pierre Fontaine et Stéphane Hamon (SAFER), Ludovic Spiers et Gilbert Herpe (AGRIAL) ont signé vendredi dernier une convention les liant au sein de l’association “Cultures partagées”. Un concept de jardins familiaux visant à rapprocher deux mondes tout en redonnant du sens à l’acte de production.
© TG
L’association “Cultures partagées” creuse son sillon.A sa tête la SAFER (avec pour père fondateur Jean-Pierre Fontaine son président ) épaulé par le Crédit Agricole Normandie et AGRIAL. Avec un budget de 180 000 e sur deux ans, l’objectif est de créer deux pôles de jardins familiaux par département.

Une forte demande
Caen comptabilise 450 jardins familiaux couvrant environ 14 ha. Mais dans la capitale régionale comme dans les autres agglomérations bas-normandes, l’offre ne suit pas le demande (80 dossiers en liste d’attente sur Hérouville-St-Clair-14 par exemple). Un bon point de départ pour “Cultures partagées” qui souhaite lever des fonds et coopérer avec les collectivités locales, les associations diverses, pour essaimer sur tout le territoire son concept.
Rien de lucratif dans cette démarche mais la volonté affichée “de tisser des liens, magnifier l’acte de production, être acteur de l’aménagement du territoire tout en répondant à une demande”, résume Jean-Pierre Fontaine.
Raccourcir la distance entre le producteur et le consommateur”, enchérit Gilbert Herpe, président d’AGRIAL, qui produit 500 000 t de légumes par an en France et à l’étranger.
Reste à trouver les terrains et à établir un règlement intérieur qui fera de ces lieux un espace de convivialité pour cultiver, au delà des légumes et fleurs, des relations humaines durables et terriennes.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2021, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
TUBERCULOSE BOVINE LESSAY
Canton de Lessay : 200 animaux à abattre
Après quatre cas dans le Calvados, un cas de tuberculose bovine a été détecté fin février dans le canton de Lessay au sein d’un…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Le GDS 14 élit son nouveau président
Lors de son assemblée générale, le Groupement départemental sanitaire du Calvados a renouvelé son bureau. Alain Legentil,…
Publicité