Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie SAFER

SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque…
PAYSAGE SAFER
JA de Normandie et Safer de Normandie font cause commune
En prenant 33 % des parts de la Scea Safer de Normandie, JA de Normandie pointe du doigt les dérives d’un…
Nous avons reçu 846 notifications de vente
La Safer confinée ? Oui comme tout le monde. Mais la Safer n’est pas à l’arrêt. Malgré l’État d’urgence…
Une séance d’attribution des terres au comité Safer
Dans un souci de transparence, j’ai exceptionnellement été invitée à un comité Safer d’attribution, en vente…
Exemple de la construction d’habitations sur 9,6 ha de terres céréalières au sud-ouest de l’agglomération caennaise entre 2012 et 2016
SAFER : l’urbanisation au delà des clichés
Le 22 juin, la Safer Normandie et l’association Vigisol ont lancé une campagne de photo-interprétation des…
Renforcement du rôle des SAFER, du contrôle des structures et création du statut d’actif agricole
La loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt a été adoptée par l’Assemblée Nationale le 11…
"La difficulté technique grandissante des conditions de reprises des unités d'exploitations rend ce partenariat on ne peut plus nécessaire et la valeur ajoutée du service rendu à l'agriculture s'en trouvera renforcée par tous les acteurs qui disposent des compétences dédiées", ont insisté de concert Jean-Pierre Fontaine et Jean-Louis Belloche, respectivement président de la SAFER de Basse-Normandie et de la Chambre d'agriculture de l'Orne,ici au premier plan. En second plan, ...
Chambre d'agriculture et SAFER conventionnent sur l'installation-transmission
Le 28 janvier dernier, SAFER de Basse-Normandie et Chambre d'agriculture de l'Orne ont signé une convention…
Jean-Louis Delahaye (chef de service à la SAFER Basse-Normandie) semble indiquer à Jean-Roger Gauvain (futur associé du GAEC du Goutheau) la direction à suivre. Cette opération est presque un modèle du genre : portage temporaire de foncier, placement financier pour un investisseur désireux de diversifier son capital, installation d’un jeune sur une structure de 60 ha, consolidation d’un GAEC sans oublier la sauvegarde et la mise en valeur d’un bâti historique. 
Foncier : apporteur de capitaux et de solutions
Le 1er mars prochain, Jean-Roger Gauvain sera officiellement agriculteur. S’il a mis la main au porte-monnaie…
Une installation XXL avec la SAFER
A Fontenay-le-Marmion, un agriculteur a repris la tête de la Grande Ferme. Pendant plus d’un an, la SAFER,…
La Safer se rêve en médiateur du foncier
La Safer saisit l’opportunité de la loi d’avenir agricole pour faire en sorte de devenir l’arbitre…
VIGISOL veille au grain
L'épaisseur des sols dans le Calvados est en moyenne de 53 cm. Pour l'Orne et la Manche, les chiffres…
“Quand on est président d’une Chambre d’agriculture, on n’a pas le droit de mettre en cause le droit de préemption de la Safer. C’est de l’irresponsabilité. Le président de la Chambre aurait dû soulever le problème bien avant. Il avait la possibilité de le faire. Il a attendu le renouvellement de ce droit de préemption. Un droit pourtant indispensable à l’installation des jeunes”, juge le président de la FDSEA. (Photo d’archives)
Communiquer plus sur la politique foncière
Lors d’un débat interne avec les actionnaires et les membres de la Safer, Patrice Lepainteur a appelé tous…
La SAFER dans l'antichambre de la préemption
Le droit de préemption de la SAFER s'est, une nouvelle fois, inséré dans les débats de la dernière session de…
Foncier, jeunes agriculteurs et installation
Sur les 5 000 ha vendus par la SAFER de Basse-Normandie en 2011, 44% ont été dirigés vers l’installation.…
Certains promoteurs ont confié la gestion des terres à la SAFER. “D’autres ne l’ont pas fait, et ces parcelles restent en friches”, constate Guillaume Besnier. Le jeune agriculteur est lui confronté à une autre difficulté : 10 hectares de sa ferme sont “squattés par une exploitation voisine”.
Foncier : 10 hectares squattés
Dans une ferme du Pays-d’Auge, Eva Joly, candidate aux présidentielles, avait dénoncé le “détournement des…
Daniel Epron et Nicole Gourmelon (Crédit Agricole), Jean-Pierre Fontaine et Stéphane Hamon (SAFER), Ludovic Spiers et Gilbert Herpe (AGRIAL) ont signé vendredi dernier une convention les liant au sein de l’association “Cultures partagées”. Un concept de jardins familiaux visant à rapprocher deux mondes tout en redonnant du sens à l’acte de production.
La SAFER, AGRIAL et le Crédit Agricole cultivent leurs jardins familiaux
En recréant du lien, l’association “Cultures partagées” souhaite également magnifier l’acte de production et…
Publicité