Aller au contenu principal

Tempête Ciaran
Intempéries : L’agriculture touchée de plein fouet

4 202 interventions de pompiers, 100 000 foyers privés d’électricité, 33 000 foyers sans eau potable, des centaines d’arbres à terre, des bâtiments endommagés…. Voilà les premiers chiffres de la tempête Ciaran, qui a frappé le département de la Manche dans la nuit du 1er au 2 novembre 2023. Une cellule de crise « agricole » a été ouverte pour mieux recenser les difficultés et répondre aux problématiques. 

 

Le passage de la tempête Ciaran a occasionné de nombreux dégâts dans les exploitations de la Manche. Des bâtiments d’élevage, des hangars de stockage, des unités de méthanisation, des serres, des cultures ont été endommagées, conduisant à des pertes d’animaux ou encore laitières dûes à des ruptures d’électricité et d’eau potable. Toutes les filières ont été impactées par cette tempête qui a soufflé jusqu’à 171 km/h à la pointe du Roc à Granville par exemple ou encore à 167 km/h à Gouville. Le secteur du centre Manche a été la cible de vents violents, de Bréhal à Barneville-Carteret, et dans l’intérieur des terres. 

Une cellule de crise activée

Une cellule de crise « agricole » a été mise en place au sein de la préfecture, mettant autour de la table les acteurs du monde agricole, des partenaires ou encore Enedis, l’ARS… pour prendre en compte les dégâts constatés et les difficultés sur le terrain. 

Lire aussi : Tempête Ciran : Des entreprises à l'arrêt, des récoltes difficiles

Pendant trois jours, de vendredi à dimanche, un numéro spécial a été ouvert auprès de la Chambre d’agriculture pour permettre aux agriculteurs d’exprimer leurs problématiques liées à cette tempête : alimentation en eau potable, électrique, accès à l’exploitation, enlèvement de cadavres, …. Dès le 1er novembre à 21 h, un centre opérationnel départemental a été mis en place en préfecture et une cellule d’information au public activé. 

Des visites de terrain programmées

« La situation reste compliquée dans certains secteurs », reconnait Jean-Michel Hamel, présdient de la FDSEA. « Il reste encore quelques endroits où l’eau potable est problématique tout comme l’électricité », ajoute-t-il. Pour le moment, le montant des dégâts est difficile à évaluer. « Il sera lourd », prévient-il. Des visites sur le terrain sont programmées, par l’administration ou encore le préfet de la Manche dans la semaine en cours. 

Le département pourrait être reconnu en catastrophe naturelle. Pour autant, la profession agricole encourage les agriculteurs à faire les déclarations de sinistre auprès de leurs assureurs. « Les délais sont de 30 jours. Mais il faut pouvoir le faire dès que possible », conclut Jean-Michel Hamel.

 

FR-Alert mercredi 1er novembre 2023 à 19 h 08

Une sonnerie particulière a retenti sur tous les portables mercredi 1er novembre peu après 19 h pour appeler les habitants de la Manche à la plus grande prudence en raison de la tempête Ciaran, et de la vigilance rouge qui était annoncée. Il était demandé de se mettre à l’abri en lieu sûr, limiter ses déplacements, de ne pas emprunter des routes inondées, de s’écartez des berges, cours d’eau et du littoral. 

Ce nouveau dispositif d’alerte et d’information des populations, FR-Alert, a été déployé depuis juin 2022 afin d’envoyer une notification à la population cernée par un danger. 

 

Relevés des rafales

Dans la nuit de mercredi 1er novembre au jeudi 2 novembre 2023, le vent a soufflé sur toute la façade maritime de la Manche et dans les terres. Le relevé des rafales de vent maximales ont affiché des valeurs conséquentes.

  • 171km/h à La Pointe Du Roc - Granville (50)

  • 167km/h à Gouville (50)

  • 159km/h à Barfleur - Gatteville Le Phare (50)

  • 157km/h à Carteret (50)

  • 150km/h à Saint-Vaast-la-Hougue (50)

  • 140km/h à Cerisy La Salle (50)

  • 139km/h à Longueville (50)

  • 133km/h à Saint-Marie-du-Mont (50)

  • 119km/h au Cap de La Hague (50)

  • 119km/h à Cherbourg (50)

  • 117 km/h à Gouville (50)

  • 116km/h à Pontorson (50)

     

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Publicité