Aller au contenu principal

Tempête Ciaran
Tempête Ciaran : Des entreprises à l'arrêt, des récoltes difficiles

La filière légumière de la Manche a été touchée mercredi 1er et jeudi 2 novembre 2023. Des parcelles de poireaux et carottes ont été abîmées par le vent ou les branches tombées au sol. La coupure d'électricité a mis l'entreprise Florette et Priméale à l'arrêt jusqu'au vendredi soir. Désormais, ce sont les récoltes qui sont difficiles en raison d'une forte pluviométrie. 

L'entreprise Florette et Priméale a été à l'arrêt en raison de la coupure d'électricité, compliquant la préparation des commandes.
© Florette

Florette et Priméale à l’arrêt

Basées à Lessay, Florette et Priméale ont été à l’arrêt jusqu’au vendredi 3 novembre 2023 au soir en raison de la coupure d’électricité dan la Manche. « Cela a entrainé des difficultés et complexifié le travail dans les exploitations tout comme des entreprises tel que Florette et Priméale », souligne Bernard Guillard, président d’Agrial. Le site de production a été à l’arrêt. « Nous avions tenté de contacter les salariés pour éviter qu’ils prennent des risques sur la route », assure-t-il. 

Lire aussi : Tempête Ciaran : 80 pommiers à terre dans la Manche

La centralisation des données a également été perturbée, rendant difficile les expéditions de commandes. « Nous sommes conscients que les agents d’Enedis ont fait le maximum et continue de le faire », souligne-t-il. Évidemment, cette tempête impactera l’économie de l’entreprise. Les stations de lavage ont également connu des difficultés que ce soit en termes d’alimentation électrique que d’eau potable.  

Après le vent, la pluie complique la récolte

Si des serres ont été touchées, les producteurs s’interrogent sur les récoltes. Sur les trois dernières semaines, pas moins de 182 ml de précipitations sont tombées, conduisant sur certains secteurs à un cumul de plus de 1 000 ml, soit 20 % de plus que les douze mois de l’année précédente. « On a le double de précipitations que dans un mois normal. Et ce n’est pas terminé », souligne Jean-Luc Leblond, président de la section légumes à la FDSEA de la Manche.

Lire aussi : Tempête Ciaran : La collecte de lait perturbée

 « Les carottes et les poireaux ont été abîmés par le vent. Et désormais, ce qui nous inquiète, c’est la récolte. Il risque d’y avoir des pertes dans les champs parce qu’il sera impossible d’y aller vu le niveau d’eau », précise-t-il. Un point de vue partagé par Bernard Guillard. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Faire un bâtiment innovant et évolutif
Emmanuel Hérouard, conseiller en bâtiment d'élevage à la Chambre d'agriculture de Normandie depuis 2011, a d'ores et déjà plus de…
Publicité