Aller au contenu principal

Au Gaec des Blandinières (61)
Le bien-être du taurillon est dans le vent

Si la ventilation sous stabulation laitière devient de plus en plus courante, elle est encore rare en bovin viande. Petit tour du côté de Mauvaisville (61) où, depuis le 17 juillet 2022, les 400 taurillons du Gaec des Blandinières bénéficient de ce nouveau service.

Le positionnement des ventilateurs doit être parfaitement calculé pour balayer de façon uniforme tout l’espace utilisé par les animaux. Dans le cas contraire, on crée des zones de confort mais aussi d’inconfort.
© TG

Depuis le 17 juillet 2022, vingt ventilateurs brassent de l’air sous le bâtiment taurillon de 400 places (150 m de long par 25 m de large) du Gaec des Blandinières. « Un grand ouf de soulagement avec les grosses chaleurs de cet été », pousse Thierry Thomas, l’un des 4 associés.

En continu cet été

L’installation se met automatiquement en route à partir de 22°C et la vitesse de rotation est proportionnelle à la température. « Elle a fonctionné cet été en quasi continu de 10 h 30 à 23 h. On a pu observer que les animaux étaient moins essoufflés, plus reposés... Parallèlement, cela évite que la ration alimentaire ne chauffe trop ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
[CÔTÉ JEUNES] TIEA 2024 : Le lycée agricole de Sées repart avec la médaille d'or
Cinq établissements normands ont fait le déplacement à Paris, pour participer au Trophée international de l’enseignement agricole…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Publicité