Aller au contenu principal

Communication positive
Le Conseil des chevaux valorise la filière en images

Le Conseil des chevaux de Normandie a présenté jeudi 12 mai 2022 à Pennedepie (14) son nouveau guide « Normandie destination cheval ». Contrairement aux précédentes éditions, la filière a été mise à l’honneur à travers les illustrations d’étudiants locaux, vectrices d’une communication positive.

Le guide « Normandie destination cheval » s’est paré d’illustrations originales pour cette édition 2022, présenté jeudi 12 mai dans un haras du Pays d’Auge (14).
© LM

Le Conseil des chevaux de Normandie (CCN), la Région Normandie et l’école Brassart se sont réunis jeudi 12 mai 2022 à l’écurie du Petit Paris, à Pennedepie (14) pour découvrir la version finale du nouveau guide 2022 « Normandie destination cheval ». Initialement lancé en 2019, ce support papier a pour objectif de faire découvrir les lieux, événements, ateliers et autres loisirs liés au monde du cheval en Normandie. A mi-chemin entre le guide touristique et le magazine, le fascicule annuel – fraîchement sorti des presses le 11 mai – est à retrouver gratuitement dans 120 offices de tourisme de la région, en partenariat avec Normandie tourisme.

Rendre accessible le monde du cheval

Le guide s’adresse avant tout aux visiteurs, venus d’ailleurs ou locaux. Le but étant de toucher le grand public et de lui montrer que le secteur du cheval n’est pas « un monde élitiste », comme le précise Grégory Delahaye, responsable du pôle innovation de Normandie tourisme.  La filière est souvent décrite comme « secrète », réservée à une certaine catégorie sociale. Avec ce catalogue, la profession entend donc « ouvrir les portes » de son univers et attirer un public divers. « L’objectif, c’est qu’une famille entière, petits et grands, puissent faire la même activité en même temps et profiter de l’espace bucolique de la Normandie », explique Nell Emery, chargée de projet tourisme et développement international au CCN, qui a travaillé sur le projet. De plus, « les activités cheval répondent parfaitement au tourisme après covid : la mise au vert, le retour aux sources, qui touche toute la famille », commente-t-elle. Dans ces pages, on retrouve les activités possibles selon le secteur géographique : du polo, au baptême de trot, en passant par des visites de haras, des randonnées guidées ou des stages en comportement de l’équin, etc.

Des illustrations créatives

Afin de communiquer de manière toujours plus proactive, le CCN a tenu à changer le format des visuels pour cette édition 2022. Pour l’occasion, il a été demandé à l’école Brassart, école de graphisme de Caen, de proposer des illustrations originales et créatives. Couleurs pop, formes géométriques pour représenter l’animal, formes oniriques ou encore cartes postales réalistes, les inspirations ont été nombreuses. Au final, dix d’entre-elles figurent dans le livret. « De très très belles réalisations, remarque Nell Emery, nous voulions sortir des sentiers battus pour toucher le grand public » Elle ajoute : « on a essayé de ne pas faire de sélection, de citer tous les professionnels [liste non exhaustive NDLR.] qui proposent des prestations spécifiquement pour les touristes, pour un accueil de qualité. »

Sophie Gaugain, vice-présidente de la Région Normandie, et Lola Quitard, directrice du Conseil des chevaux de Normandie, ont présenté le guide et rappelé l’importance de la filière en local.
© LM

Une filière qui génère de l’activité

Sophie Gaugain, vice-présidente de la Région Normandie, a salué ce « document qui fait la promotion d’une filière d’excellence sous tous ses aspects » ; laquelle emploie à elle seule 18 000 personnes sur notre territoire normand, d’après le Conseil régional. Il faut dire que la Normandie est la 1e région d’élevage équin de France. La région est également au top de la recherche équine avec cinq centres à son actif, selon le CCN. « On dit souvent qu’un cheval génère dix métiers », ajoute Sophie Gaugain, avec enthousiasme. Environ une exploitation sur cinq possède des chevaux.

Pratique. Si vous souhaitez des informations pour figurer dans le prochain guide, contactez Nell Emery par mail : nell.emery@chevaux-normandie.com

 

Vibrez avec le sulky !

La rencontre proposée par le Conseil des chevaux de Normandie, organisée à l’écurie du Petit Paris, s’est achevée sur une note aventureuse. Edouard Viel et Jennifer Catap, professionnels de la filière équine qui ont accueilli la rencontre à Pennedepie, ont fait découvrir aux jeunes étudiants de l’école Brassart une initiation au sulky biplace. Les sièges permettent au participant d’être devant – juste derrière le cheval – et au driveur, d’être positionné derrière. Sensations de vitesse et adrénaline garanties, d’après les testeurs.
L’événement a eu lieu à l’écurie du Petit Paris où il est possible de s’initier au sulky biplace.
© LM
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Agrial innove face aux défis climatiques
A Vieux, le Gaec des Papineaux a reçu, vendredi 10 et samedi 11 juin 2022, sur son exploitation plus de 4 000 visiteurs dans le…
308 millions d’euros pour compenser la hausse du prix des aliments
Dans le cadre du plan de résilience annoncé en mars 2022, le gouvernement a affecté une enveloppe de 308,5 millions d’euros…
Entre Danone et l’OP des 3 Vallées, le prix du lait encore en débat
L’OP des 3 Vallées (Danone Molay-Littry) était réunie en AG mercredi 8 juin 2022, à Torteval-Quesnay (14). Les éleveurs ont fait…
Rendez-vous Tech bio
Rendez-vous tech&bio : au Gaec 2000, des hôtes heureux
Gilles et Florence Haelewyn sont installés à Commes depuis 1994. La conversion en bio des terres et du cheptel date, elle, de…
Vachement Caen, 11 septembre 2022
À Varaville, crash test pour Vachement Caen
Vachement Caen dimanche 11 septembre 2022, c’est 120 bovins au cœur de la cité. La sécurité des visiteurs et des animaux est une…
Chasseurs et FDSEA se lient contre les corvidés
La FDSEA et la Fédération des chasseurs se sont rencontrées, mardi 7 juin 2022. Elles ont échangé sur les options pour prévenir…
Publicité