Aller au contenu principal

Circuits-courts
Le distributeur automatique, un mode de vente direct

Une visite des Petites halles regroupant des distributeurs automatiques de divers producteurs locaux, s’est déroulé mardi 8 novembre 2022, à Saint-Loups-Hors près de Bayeux (14). Les Chambres d’agricultures de Normandie et Barbara Lelimousin, éleveuse, font le point sur divers éléments à prendre en compte avant l’installation de cet équipement.

Les casiers réfrigérés et la colonne de paiement sont les éléments les plus onéreux lors de l’investissement.
© LA

Avec une forte demande des consommateurs en produits fermiers et locaux, certains producteurs se lancent dans la vente en circuits-courts, à la ferme ou à l’aide de distributeurs automatiques. C’est le cas de Barbara Lelimousin installée depuis huit ans en polyculture élevage avec son mari, à La Cambe dans le Calvados. Mardi 8 novembre 2022, lors d’un atelier organisé par les Chambres d’agriculture de Normandie, elle présente les avantages et les inconvénients de cet investissement.

Depuis 2018, elle est propriétaire de distributeurs automatiques à Grandcamp-Maisy – secteur touristique, et depuis un an à Saint-Loup-Hors, près de Bayeux – dont la clientèle est composée en majorité de locaux. « Il n’y a pas de règle définie, le revenu dépend du secteur et de la période. L’été, la demande est très forte tandis que le reste de l’année, ça reste normal », précise Barbara Lelimousin,

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
[CÔTÉ JEUNES] TIEA 2024 : Le lycée agricole de Sées repart avec la médaille d'or
Cinq établissements normands ont fait le déplacement à Paris, pour participer au Trophée international de l’enseignement agricole…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Publicité