Aller au contenu principal

260 m2 de panneaux photovoltaiques sur une stabu
Le soleil, meilleur ami des éleveurs ?

En équipant le toit de sa stabulation de panneaux solaires, Antoine Aubry a investi sur l’avenir, il est devenu fournisseur EDF qui lui reverse 20 000 euros par an.

Antoine Aubry devant sa stabulation recouverte de 260 m2 de panneaux photovoltaiques. A la clé, 20 000 euros de rentrée financière par an.
Antoine Aubry devant sa stabulation recouverte de 260 m2 de panneaux photovoltaiques. A la clé, 20 000 euros de rentrée financière par an.
© EC

Au bord de la petite route reliant Baudre à Ste Suzanne sur Vire, rien ne peut distinguer la ferme d’Antoine Aubry de celles disséminées dans le bocage saint-lois. La stabu n’est pas neuve, rien à voir avec les “cathédrales” construites ici et là dans le département. Une stabu qui possède une particularité unique, non seulement une soixantaine de laitières s’y abrite mais elle est devenue une centrale électrique fournissant bon an mal an, 34 000 kilowatts au réseau public géré par EDF; c’est du moins l’estimation effectuée sur 2009 par la société bretonne Facilasol, qui a installé les 204 modules de panneaux solaires.  Antoine Aubry ne regrette en aucun cas son investissement. “J’ai toujours eu des motivations environnementales liées à une diversification des revenus de mon exploitation”.

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité