Aller au contenu principal

Prix du lait
L’indicateur beurre/poudre au cœur de nouvelles discordes

En 2010, l’indicateur beurre/poudre interprofessionnel fut créé, reflétant la moyenne du prix du beurre et du prix de la poudre, diminuée de 71,07 € pour le coût de la transformation. Depuis sa création, aucune révision de cet indicateur n’avait été faite.

Prix du lait
© DR

Depuis le début d’année 2022, la cotation beurre/poudre et l’inflation atteignent des sommets, engageant ainsi les transformateurs privés et coopératifs à demander une révision de l’indicateur au sein de l’interprofession. Si le fond de cette demande ne semble pas illégitime aux représentants de la production, la forme en a toutefois été rejetée. En effet, après ouverture des discussions au Cniel, les laiteries ont présenté une étude à sens unique faisant passer le coût forfaitaire de la transformation à 119,49 €. Le collège producteur de l’interprofession a refusé le résultat de cette étude, rappelant qu’une telle mise à jour devait se faire impérativement sur la base de concertation au sein du Cniel, et non sur la base d’une étude commandée à un cabinet de consultants externes à la filière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
[CÔTÉ JEUNES] TIEA 2024 : Le lycée agricole de Sées repart avec la médaille d'or
Cinq établissements normands ont fait le déplacement à Paris, pour participer au Trophée international de l’enseignement agricole…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Publicité