Aller au contenu principal

À Saint-Hilaire-du-Harcouët (50)
Littoral Normand conforte les dates d’ensilage

Depuis dix ans, Littoral Normand donne rendez-vous à ses adhérents pour évaluer la matière sèche de leur maïs. Parmi les nombreuses réunions, jeudi 3 septembre à Saint-Hilaire-du-Harcouët (50), sous le marché couvert, ils étaient nombreux à y déposer quelques pieds pour connaître la date idéale d’ensilage.  

LITTORAL NORMAND MAT SECHE
À Saint-Hilaire-du-Harcouët, l’équipe de Littoral normand reçoit les maïs de ses adhérents pour une analyse de la matière sèche. L’objectif : évaluer une date théorique d’ensilage. Delphine Boursin, conseillère d’exploitation, procède à une première analyse visuelle.
© DR

Sous le marché couvert de Saint-Hilaire-du-Harcouët, les adhérents de Littoral Normand déposent leurs pieds de maïs depuis 9 h. Au stand d’accueil, Delphine Boursin, conseillère d’exploitation, les reçoit. Elle évalue les pieds qu’ils ont apportés, « je fais une première analyse visuelle de l’état d’avancement du grain et de l’aspect de la plante, je discute avec l’éleveur des dates de semis, des variétés, de son ressenti ». Les pieds sont ensuite broyés et transmis à Serge Morazin et Jean-François Thoby, installés sous le marché couvert. Le premier est le conseiller du secteur, le second officie à Mortain. Ils insèrent un échantillon dans l’analyseur par infrarouge portatif, AgriNir, étalonné pour le maïs vert. Il fournit le taux de matière sèche.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité