Aller au contenu principal

À Saint-Hilaire-du-Harcouët (50)
Littoral Normand conforte les dates d’ensilage

Depuis dix ans, Littoral Normand donne rendez-vous à ses adhérents pour évaluer la matière sèche de leur maïs. Parmi les nombreuses réunions, jeudi 3 septembre à Saint-Hilaire-du-Harcouët (50), sous le marché couvert, ils étaient nombreux à y déposer quelques pieds pour connaître la date idéale d’ensilage.  

LITTORAL NORMAND MAT SECHE
À Saint-Hilaire-du-Harcouët, l’équipe de Littoral normand reçoit les maïs de ses adhérents pour une analyse de la matière sèche. L’objectif : évaluer une date théorique d’ensilage. Delphine Boursin, conseillère d’exploitation, procède à une première analyse visuelle.
© DR

Sous le marché couvert de Saint-Hilaire-du-Harcouët, les adhérents de Littoral Normand déposent leurs pieds de maïs depuis 9 h. Au stand d’accueil, Delphine Boursin, conseillère d’exploitation, les reçoit. Elle évalue les pieds qu’ils ont apportés, « je fais une première analyse visuelle de l’état d’avancement du grain et de l’aspect de la plante, je discute avec l’éleveur des dates de semis, des variétés, de son ressenti ». Les pieds sont ensuite broyés et transmis à Serge Morazin et Jean-François Thoby, installés sous le marché couvert. Le premier est le conseiller du secteur, le second officie à Mortain. Ils insèrent un échantillon dans l’analyseur par infrarouge portatif, AgriNir, étalonné pour le maïs vert. Il fournit le taux de matière sèche.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité