Aller au contenu principal

Plus de 350 personnes sont venues à la journée Prim’Holstein Orne

La vente de l’Orne Prim’Holstein s’est déroulée vendredi 25 juin 2021, au Gaec des Grilles, à Mahéru. Le matin, le syndicat de la race était réuni en assemblée générale. Le président a annoncé qu’il passe officiellement la main.

Plus de 350 personnes ont assisté à la vente aux enchères Prim’Holstein, vendredi 25 juin, organisée au Gaec des Grilles, à Mahéru.
Plus de 350 personnes ont assisté à la vente aux enchères Prim’Holstein, vendredi 25 juin, organisée au Gaec des Grilles, à Mahéru.
© PH

« Je suis président depuis quinze ans du syndicat Prim’Holstein Orne, mais à la retraite depuis quatre ans. Je passe la main », a annoncé
Gérard Verhalle, lors de l’assemblée générale du syndicat, vendredi 25 juin, au Gaec des Grilles, à Mahéru. S’il y réfléchissait depuis quelque temps, Gérard Verhalle attendait de trouver un successeur. C’est normalement Gilles Souvré, éleveur dans le Perche, qui devrait prendre la suite. « Nous allons assumer une coprésidence jusqu’à la fin de l’année. » Le syndicat Prim’Holstein a tenu deux assemblées générales, 2019 et 2020. « Les comptes sont validés, nous avons récompensé 18 vaches à plus de 100 000 kg de lait. Nous avons abordé les sujets à venir comme le Space en septembre. »

Une génisse du Gaec de la Jugletière en top price à 10 000 €

La vente aux enchères s’est déroulée l’après-midi. « Elle s’est très bien passée, nous avons eu beaucoup de monde », apprécie Marc Tancerel, chef produit Holstein chez Origenplus, organisateur de la vente aux enchères. Il a noté la présence d’éleveurs « venus de Bretagne, des Pays de la Loire, du Nord de la France ». Sur les trente-deux lots ont été mis en vente, seuls deux ont été retirés et trois non vendus. Tous les autres ont trouvé acquéreurs. Le « top price » s’élève à 10 000 € : une génisse du Gaec de la Jugletière (La Ferté-en-ouche) a été acquise par le Gaec Auguste, d’Eure-et-Loir. « La moyenne est de 3 389 € pour les animaux vendus et 758 € pour les embryons », chiffre Marc Tancerel. Cette année, les organisateurs avaient annoncé des surprises. « La nouveauté a été de mettre en vente des génisses d’autres races : une Normande, une Brune, une Jersiaise. Les trois sont parties à respectivement 5 000 €, 3 800 € et près de 4 000 €. Cela a permis d’attirer d’autres éleveurs à la manifestation, d’apporter une ouverture, de solliciter plus de partenaires. Le bilan est très positif ». Marc Tancerel décrit aussi « la joie de se retrouver physiquement ». Gérard Verhalle de conclure : « on compte 275 repas servis et plus de 350 personnes sont venues l’après-midi. La journée s’est très bien passée, l’ambiance était super, les gens avaient le sourire ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Publicité