Aller au contenu principal

Chambre régionale d'agriculture de Normandie
Selon Étienne Legrand, la filière laitière bio normande a des atouts pour tenir

Etienne Legrand est producteur laitier à La Meurdraquière (50). Il est passé en bio en 2001, pour se renouveler dans son métier. Alors que la filière souffre, il fait le point pour les producteurs laitiers.

« Chez moi, toutes les vaches sont croisées. Les laitières en Normande, Rouge scandinave et Jersiaise, en semence sexée. Le reste en race à viande Angus, Charolaise et Limousine pour valoriser les veaux de trois semaines ou à l’engraissement », explique Etienne Legrand.
© JP

Étienne Legrand aime se challenger. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est passé sous label AB en 2001. « J’avais l’impression d’avoir fait le tour du métier. » Deux ans après, la filière vit une crise. Mais la consommation tire à l’époque vers le haut. La filière redémarre. Au printemps 2022, l’éleveur de la Manche perd un salarié. Pour pallier le manque de main-d’œuvre, il passe en monotraite dès l’été. « J’ai baissé en volume, mais j’ai gagné en taux. » S’il chiffre une perte de 28 % de volume, il ne l’impute pas entièrement au changement de régime de traite. Car l’été 2022 est venu avec sa sécheresse et ses conséquences sur la production.  

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Une première au Salon pour Corentin Angot
Diplômé ingénieur agronome, Corentin Angot se plaît à travailler sur la ferme paternelle à Gouffern-en-Auge, dans l'Orne en…
Publicité