Aller au contenu principal

Une filière cidre en grande souffrance

L'interview de Arnold Puech d’Allisac (Président de la FRSEA de Normandie).

Arnold Puech d'Allissac est président de la FRSEA de Normandie.
© TG

>> Les filières agricoles régionales sont impactées par la crise sanitaire. Le sont-elles toutes à la même enseigne ?
Non, il existe des différences. Dans les produits alimentaires, il y en a un qui est plus particulièrement touché, c’est le cidre.
Les restaurants sont fermés, pas d’évènements festifs, les consommateurs sont confinés et boivent plutôt du vin et de la bière que du cidre... Pour nos producteurs spécialisés, cela va poser de gros problèmes.

>> Avec le Covid-19, le « produit en France » revient sur le devant de la scène. Notre agriculture pourrait-elle sortir par le haut de cette crise ?
La réponse globale de la grande distribution a plutôt été favorable et c’est une chance. Malgré les difficultés du moment, on a réussi à mettre en avant l’agneau français. Même constat avec l’asperge et la fraise. Alors « oui », il serait bon de continuer dans cet esprit, mais comment ?
Au-delà, notre agriculture a montré sa solidité. Elle a prouvé que l’argent de la PAC servait à nourrir les Français. A côté et sur le plan santé, nous avons manqué de masques, de médicaments, de respirateurs...

>> On parle beaucoup d’un manque de main-d’œuvre, cela concerne la Normandie ?
Pas à ce jour ou, s’il en existe, c’est à la marge. La conséquence d’agriculteurs ou de leurs employés qui ont été atteints. On a pu résoudre ces cas par l’entraide familiale ou locale.
Cependant, si la maladie venait à prendre de l’ampleur dans le monde agricole, nous aurions à faire face à de grosses difficultés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Publicité