Aller au contenu principal

Une filière cidre en grande souffrance

L'interview de Arnold Puech d’Allisac (Président de la FRSEA de Normandie).

Arnold Puech d'Allissac est président de la FRSEA de Normandie.
© TG

>> Les filières agricoles régionales sont impactées par la crise sanitaire. Le sont-elles toutes à la même enseigne ?
Non, il existe des différences. Dans les produits alimentaires, il y en a un qui est plus particulièrement touché, c’est le cidre.
Les restaurants sont fermés, pas d’évènements festifs, les consommateurs sont confinés et boivent plutôt du vin et de la bière que du cidre... Pour nos producteurs spécialisés, cela va poser de gros problèmes.

>> Avec le Covid-19, le « produit en France » revient sur le devant de la scène. Notre agriculture pourrait-elle sortir par le haut de cette crise ?
La réponse globale de la grande distribution a plutôt été favorable et c’est une chance. Malgré les difficultés du moment, on a réussi à mettre en avant l’agneau français. Même constat avec l’asperge et la fraise. Alors « oui », il serait bon de continuer dans cet esprit, mais comment ?
Au-delà, notre agriculture a montré sa solidité. Elle a prouvé que l’argent de la PAC servait à nourrir les Français. A côté et sur le plan santé, nous avons manqué de masques, de médicaments, de respirateurs...

>> On parle beaucoup d’un manque de main-d’œuvre, cela concerne la Normandie ?
Pas à ce jour ou, s’il en existe, c’est à la marge. La conséquence d’agriculteurs ou de leurs employés qui ont été atteints. On a pu résoudre ces cas par l’entraide familiale ou locale.
Cependant, si la maladie venait à prendre de l’ampleur dans le monde agricole, nous aurions à faire face à de grosses difficultés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
Publicité