Aller au contenu principal

Charolais
Une porte ouverte du syndicat de race Charolais sur les terres d’éleveurs ornais

Le Syndicat des éleveurs de bovins Charolais de l’Orne reconduit sa porte ouverte vendredi 26 et samedi 27 janvier 2024. Cinq éleveurs du département participent. C’est le cas de Guillaume Toutain, éleveur en Gaec à Rémalard-en-Perche. 

Guillaume Toutain, à gauche, transmet avec Marie Laure (sa femme), sa passion de l’élevage à ses deux enfants.
© DR

« Pour certaines familles, c’est la découverte. Ils nous posent des questions sur l’alimentation, la vie d’un veau, on échange et on présente notre exploitation. » A l’occasion de la porte ouverte organisée par le syndicat des éleveurs de bovins Charolais de l’Orne, vendredi 26 et samedi 27 janvier 2024, Guillaume Toutain, éleveur à Rémalard-en-Perche, fera la visite de sa ferme au grand public.

Une Gaec familial


Les 120 Charolaises allaitantes seront le centre de l’attention, à l’image de leurs veaux, « appréciés des plus petits comme des plus grands, pour leur caractère docile », indique l’éleveur, installé depuis 2010, en Gaec avec sa mère. La génétique du cheptel est étudiée depuis l’installation de son père dans les années 80 (il est aujourd’hui à la retraite). Chaque année, il participe à certains concours départementaux ou régionaux. L’an dernier, Guillaume Toutain a remporté le premier prix de sa section avec son taureau charolais, acheté dans le département. « Nous avons une bonne génétique au niveau départemental », reconnait l’éleveur, qui réalise 120 vêlages par an, d’octobre à avril. 

Lire aussi : La finesse d’os d’Uranie et Univers

Il gère aussi un deuxième atelier, celui de l’engraissement. « Nous avons en tout l’équivalent de 350 UGB, précise-t-il. La porte ouverte est toujours un moment sympathique pour échanger avec le grand public. » Mais aussi et surtout avec les professionnels. C’est l’occasion de vendre ou acheter des animaux reproducteurs tout en voyant les origines des animaux de manière globale.


Porte ouverte vendredi 26 janvier de 14 h à 17 h et samedi 27 janvier de 10 h à 17 h. Plus d’informations sur la page Facebook : Syndicat des Éleveurs de Bovins Charolais de l'Orne ou par téléphone au 06 83 60 04 63 ou 02 33 31 49 25. La tombola est reconduite. Trois bons d’achat pour des caissettes de viande de 5 kg sont offerts par le syndicat. Trois chèques de 100 € sont offerts par le syndicat (réservés aux acheteurs d’au moins un bovin) et 25 doses de paillettes offertes par Origenplus. 
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Publicité