Aller au contenu principal

Vente de haut vol pour la Sainte-Catherine à Briouze

50 femelles Normandes et Prim’Holstein, parmi la crème de l’élevage ornais, seront mises aux enchères sous pli cacheté, lundi 24 novembre. Trois animaux à gagner.

Les organisateurs de la vente. De gauche à droite, Jean Riblier (éleveur et conseiller municipal de Briouze), Benoît Duval (producteurs AOP Gillot, union des producteurs de lait AOP Basse-Normandie), Charles Deparis (ODG Pont-l'Évêque), Pierrick Martin (maire adjoint 
de Briouze), Julien Chapellière (Origenplus ex coop. Genial), Elise Clerembeaux (Crédit Mutuel).
Les organisateurs de la vente. De gauche à droite, Jean Riblier (éleveur et conseiller municipal de Briouze), Benoît Duval (producteurs AOP Gillot, union des producteurs de lait AOP Basse-Normandie), Charles Deparis (ODG Pont-l'Évêque), Pierrick Martin (maire adjoint
de Briouze), Julien Chapellière (Origenplus ex coop. Genial), Elise Clerembeaux (Crédit Mutuel).
© AD

 

C’est une sélection de trente Normandes et vingt Prim’
Holstein, vaches en lait ou génisses, de très haute valeur génétique, qui sont attendues lundi 24 novembre à la Foire de la Sainte-Catherine à Briouze. De nombreux animaux mis en vente ont été génotypés et certaines femelles sont “contractables”, comme “mère à taureaux”, dans le cadre des schémas de sélection. “Tous ont été rigoureusement sélectionnés sur la morphologie et les index. A la Sainte-Catherine, nous voulons vraiment présenter une vitrine de nos savoir-faire en matière d’élevage”, assure Benoît Duval, éleveur et président de l’union des producteurs de lait AOP Gillot et président de l’union des producteurs de lait AOP de Basse-Normandie. 

Enchères sous pli cacheté
Partenaires de l’évènement, la mairie de Briouze, le Crédit Mutuel, la laiterie Gillot, les producteurs de lait AOP Gillot, les producteurs de lait AOP de Basse-Normandie, sans oublier OrigenPlus (ex coop. Genial), qui organise la vente de génisses et vaches en lait de sélection. La vente se fait par enchère sous pli cacheté. L’animal mis en vente défile sur le ring avec les commentaires du technicien. Chaque acheteur peut déposer une enveloppe avec son prix d’achat, et revoir son prix à la hausse autant de fois qu’il le souhaite en apportant d’autres enveloppes. Les enchères sont closes dès que
l’animal sort du ring. Après dépouillement, c’est l’offre la plus élevée qui remporte la mise. Dans la matinée, les acheteurs ont déjà la possibilité de repérer les animaux qui les intéressent. Ensuite, les premières ventes permettent de se faire une idée du “prix de marché” pour adapter son enchère. 
Afin de pimenter les enchères, deux jeunes femelles -une Normande et une Prim’Holstein- sont mises en jeu par tirage au sort parmi les éleveurs ayant acquis au moins un animal de la vente. Par ailleurs, les éleveurs producteurs de lait AOP, mettent en  jeu un veau femelle Normande. Chaque éleveur présent pourra s’inscrire directement avec son numéro de cheptel à cette tombola. Le vainqueur sera désigné par tirage au sort.

Programme : quatre jours de fête
Vendredi 21
- 20 h 30 Super loto sous le chapiteau de l’église.
Samedi 22
- 9 h - Randonnées VTT et pédestre RDV à la salle du Rex (rue Pouline). Inscriptions dès 8 h 15.
Dimanche 23
- Animations paint-ball, halle Victor Vivier.
- 14 h - 29e édition des foulées briouzaines.
Lundi 24 : journée agricole
- 8 h - foire aux bestiaux.
- 11 h 30 - Marché aux veaux à la cloche, avec une vingtaine de broutards.
- Grande vente de génisses et de vaches de sélection, animaux visibles à partir de 11 h.
- Inscription à la tombola des éleveurs. 
Dimanche et lundi toute la journée
- Foire aux arbres.
- Salon des exposants.
- Fête foraine.
- Association des croqueurs de pomme (espace culturel du Houlme).

DFDL6VWB_1.pdf (2.45 Mo)
Légende
Catalogue de la vente d'animaux de sélection de la Sainte Catherine 2014 à Briouze.
© Origenplus
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Eleveur laitier à bout de souffle : il s'en est sorti et il témoigne
Marcel, 35 ans, s’est installé en Gaec en 2009, dans le bocage ornais. Entre les investissements, l’installation d’une troisième…
panneaux solaires
Soleil 14, ou le cadastre solaire pour tomber dans le bon panneau
Soleil 14 est portée par le Syndicat départemental d’énergies du Calvados et les 16 intercommunalités du département. La…
Filière bovine - CONTRACTUALISATION
Contractualisation obligatoire des bovins : explications avec la FNB
Entre perte de liberté et visibilité sur trois ans, la contractualisation - obligatoire le 1er janvier 2022 - entre les éleveurs…
500 ch en bord de mer
Vincent Michel, ferme de la Saline dans le Calvados, a commandé avant l’été, le Fendt Vario 1050. Il est arrivé dans la cour de…
RENCONTRE FILIERE PORCINE FRSEA NORMANDIE
La production porcine à l’heure de la loi Egalim 2
Egalim 2, fin de la castration, crise du porc… les sujets n’ont pas manqué pour animer la réunion organisée par la FRSEA de…
Littoral Normand Déleg Génisses
Déleg Génisses : un service à la hauteur des attentes et en devenir
Un peu plus d’un an après son lancement par Littoral Normand, retour bilanciel sur Déleg Génisses, un service de délégation d’…
Publicité