Aller au contenu principal

Vente de haut vol pour la Sainte-Catherine à Briouze

50 femelles Normandes et Prim’Holstein, parmi la crème de l’élevage ornais, seront mises aux enchères sous pli cacheté, lundi 24 novembre. Trois animaux à gagner.

Les organisateurs de la vente. De gauche à droite, Jean Riblier (éleveur et conseiller municipal de Briouze), Benoît Duval (producteurs AOP Gillot, union des producteurs de lait AOP Basse-Normandie), Charles Deparis (ODG Pont-l'Évêque), Pierrick Martin (maire adjoint 
de Briouze), Julien Chapellière (Origenplus ex coop. Genial), Elise Clerembeaux (Crédit Mutuel).
Les organisateurs de la vente. De gauche à droite, Jean Riblier (éleveur et conseiller municipal de Briouze), Benoît Duval (producteurs AOP Gillot, union des producteurs de lait AOP Basse-Normandie), Charles Deparis (ODG Pont-l'Évêque), Pierrick Martin (maire adjoint
de Briouze), Julien Chapellière (Origenplus ex coop. Genial), Elise Clerembeaux (Crédit Mutuel).
© AD

 

C’est une sélection de trente Normandes et vingt Prim’
Holstein, vaches en lait ou génisses, de très haute valeur génétique, qui sont attendues lundi 24 novembre à la Foire de la Sainte-Catherine à Briouze. De nombreux animaux mis en vente ont été génotypés et certaines femelles sont “contractables”, comme “mère à taureaux”, dans le cadre des schémas de sélection. “Tous ont été rigoureusement sélectionnés sur la morphologie et les index. A la Sainte-Catherine, nous voulons vraiment présenter une vitrine de nos savoir-faire en matière d’élevage”, assure Benoît Duval, éleveur et président de l’union des producteurs de lait AOP Gillot et président de l’union des producteurs de lait AOP de Basse-Normandie. 

Enchères sous pli cacheté
Partenaires de l’évènement, la mairie de Briouze, le Crédit Mutuel, la laiterie Gillot, les producteurs de lait AOP Gillot, les producteurs de lait AOP de Basse-Normandie, sans oublier OrigenPlus (ex coop. Genial), qui organise la vente de génisses et vaches en lait de sélection. La vente se fait par enchère sous pli cacheté. L’animal mis en vente défile sur le ring avec les commentaires du technicien. Chaque acheteur peut déposer une enveloppe avec son prix d’achat, et revoir son prix à la hausse autant de fois qu’il le souhaite en apportant d’autres enveloppes. Les enchères sont closes dès que
l’animal sort du ring. Après dépouillement, c’est l’offre la plus élevée qui remporte la mise. Dans la matinée, les acheteurs ont déjà la possibilité de repérer les animaux qui les intéressent. Ensuite, les premières ventes permettent de se faire une idée du “prix de marché” pour adapter son enchère. 
Afin de pimenter les enchères, deux jeunes femelles -une Normande et une Prim’Holstein- sont mises en jeu par tirage au sort parmi les éleveurs ayant acquis au moins un animal de la vente. Par ailleurs, les éleveurs producteurs de lait AOP, mettent en  jeu un veau femelle Normande. Chaque éleveur présent pourra s’inscrire directement avec son numéro de cheptel à cette tombola. Le vainqueur sera désigné par tirage au sort.

Programme : quatre jours de fête
Vendredi 21
- 20 h 30 Super loto sous le chapiteau de l’église.
Samedi 22
- 9 h - Randonnées VTT et pédestre RDV à la salle du Rex (rue Pouline). Inscriptions dès 8 h 15.
Dimanche 23
- Animations paint-ball, halle Victor Vivier.
- 14 h - 29e édition des foulées briouzaines.
Lundi 24 : journée agricole
- 8 h - foire aux bestiaux.
- 11 h 30 - Marché aux veaux à la cloche, avec une vingtaine de broutards.
- Grande vente de génisses et de vaches de sélection, animaux visibles à partir de 11 h.
- Inscription à la tombola des éleveurs. 
Dimanche et lundi toute la journée
- Foire aux arbres.
- Salon des exposants.
- Fête foraine.
- Association des croqueurs de pomme (espace culturel du Houlme).

DFDL6VWB_1.pdf (2.45 Mo)
Légende
Catalogue de la vente d'animaux de sélection de la Sainte Catherine 2014 à Briouze.
© Origenplus
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité