Aller au contenu principal

Teillage du lin
[VIDEO] À La Jalousie, la Coopérative linière Cagny gagne en performance

Les lignes de teillage ont démarré le 2 octobre 2023, à La Jalousie, sans coupure avec l’ancien site de Cagny. Avec deux mois de recul, Vincent Duyck, président de la structure, salue les choix stratégiques opérés. 

« C’est positif. Les choses se mettent en place », relate Vincent Duyck, président de la Coopérative linière Cagny. Il appuie : « nous avons fait le bon choix ». Le choix de déménager les lignes de teillages de Cagny, le site historique, vers La Jalousie, à Cintheaux. Les essais ont démarré en septembre, la prise de poste était effective le 2 octobre 2023, sans coupe de teillage. Le déménagement administratif a suivi, le 9 octobre 2023. « Le site de Cagny était en fin de vie, il était temps qu’on parte. »

Lire aussi [VIDEO]. La coop linière Cagny vise un démarrage de ses lignes à La Jalousie le 1er septembre 2023

+ 38 % de cadence

« Le nouvel outil est de plus en plus performant. Entre la première semaine et maintenant (mercredi 29 novembre 2023, ndlr), on a augmenté de 20 % le taux de fonctionnement et de 38 % la cadence. » Les deux lignes tournent en double poste, y compris le samedi. « On rattrape notre retard accumulé à cause du vieillissement des lignes à Cagny cumulé à de bonnes récoltes. On teille encore du lin de 2022. » Si l’usine, encore en rodage, tourne « de mieux en mieux », Vincent Duyck salue l’orientation prise par les adhérents de semer de plus en plus de lin d’hiver. « Cette année, il est meilleur que le lin de printemps. Chez nous, dans des terres légères, peu profondes et sujettes à la sécheresse, c’est un salut. »

Confort et sécurité de travail

Outre une meilleure productivité, le site de La Jalousie apporte sécurité et confort de travail. « La chaîne d’aspiration a été revue, les machines sont fiables. » Bientôt, en entrée de ligne, un système d’aspiration sera en place au poste de déroulage, pour limiter la poussière. La gestion et le flux des matières entrantes et sortantes sont améliorés. « Les anas arrivent par soufflerie dans un bâtiment où nous disposons d’une grande capacité de stockage : dix camions contre 1,5 à Cagny. Nous sommes donc moins dépendants des transferts de notre acheteur. » Le bâtiment est construit avec une porte d’entrée et une autre de sortie, en circuit, fermées lors du chargement, évitant ainsi le vent et la poussière. « Un condenseur sépare l’air des anas. L’air repart dans des filtres. On charge trois camions de 12 t par jour. Ça change la vie. » 

 

Des chiffres et des dates 

200 adhérents, la porte est ouverte a de nouveaux liniculteurs 2 500 ha et 15 ha de chanvre en 2023 (teillés en décembre)
65 ha de chanvre prévus en 2024
32 salariés
Mardi 19 décembre 2023, réunion sur le chanvre pour les adhérents intéressés. Le groupe essai chanvre est piloté par Benjamin Dechaufour, agriculteur et Didier Berville, technicien de la coop. 
Jeudi 22 février 2024, assemblée générale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Publicité