Aller au contenu principal

Au lycée agricole de Coutances
130 m de haies à plat

Plus de 130 m de haies ont été implantés le 21 février 2024 par les jeunes BTS Acse et brevet professionnel en aménagement paysager du lycée agricole de Coutances auprès du nouveau bâtiment génisse.

C'est une tradition au lycée agricole de Coutances de planter des haies avec de multiples partenaires. " La haie a un rôle dans la biodiversité ", indique Bruno Mondin, responsable de l'exploitation agricole en agriculture biologique au Campus métiers nature. Cela s'est traduit une nouvelle fois le 21 février avec les jeunes en formation, à savoir les étudiants en BTS Acse et les apprentis en BP Aménagement paysager.

130 pieds, 9 essences 

En partenariat avec la Chambre d'agriculture de la Manche et AgriFaune*, ils ont donc pris bottes et pelles pour conduire à bien le chantier. Au total 130 pieds qui vont prendre racine dont 26 noisetiers, et 8 autres essences de 13 pieds chacune (cornouiller sanguin, viorne obier, troène commun, bourdaine, sureau, néflier, fusain, houx). La situation est prise en compte. Et cette plantation s'est faite à plat sur 130 m en raison de la proximité avec le bâtiment. Le paillage a été prévu avec des plaquettes bois de l'établissement. 

Lire aussi : Agrifaune : 15 ans d’engagement et d’action

Planter dès le plus jeune âge

" La haie à plat a été retenue car il existe déjà un dénivelé. Il nous a fallu anticiper par rapport à la pose de la clôture adaptée à des arbustes d'un maximum de 3 à 4 m de haut afin de ne pas gêner l'entretien des gouttières et l'entretien des arbres ", notifie Eddy Cléran, conseiller de la Chambre d'agriculture régionale. 

Lire aussi : Agrifaune remet le couvert dans les débats

Cette opération de plantation s'ajoute à celle conduite le 15 février par une vingtaine d'élèves de l'école du Pont-de-Soulles de Coutances. Encadrés par la Chambre d'agriculture et en partenariat avec l'association Des enfants et des arbres, ils ont planté une cinquantaine d'essences au Campus métiers nature (chênes, tilleuls, hêtres…). Les jeunes ont eu le concours des étudiants en BTS Aménagement paysage.  

Cette opération permet de " sensibiliser les jeunes aux pratiques et aux aménagements favorables à la faune sauvage ", précisent d'une même voix les animateurs des associations partenaires, réunies au sein d'Agrifaune.

* Agrifaune réunit la Chambre d'agriculture de la Manche, l'Office français de la biodiversité (OFB), la Fédération départementale des Chasseurs de la Manche, la FDSEA, et la Fédération des Cuma Normandie Ouest 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
La haie en session CAN : plein les bottes d'attendre
La CAN (Chambre d'agriculture Normandie) s'est réunie en session le 15 mars 2024. Le 15 mars, c'est aussi la date…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Entretien : pas de cours d'eau à la main dans la Manche
Point d'étape sur les conséquences de la tempête Ciaran, la pluviométrie abondante, la gestion des arbres, des branchages, des…
Publicité