Aller au contenu principal
Font Size

AGRIAL
51 % du résultat net redistribué

Sous forme de dividendes ou de ristournes, l’assemblée générale d’AGRIAL a validé vendredi dernier une redistribution de 3,12 Me.

"L’ensemble de nos branches ont contribué aux bonnes performances du Groupe en 2005. Y compris la branche volaille en dépit d’une fin d’année difficille".
"L’ensemble de nos branches ont contribué aux bonnes performances du Groupe en 2005. Y compris la branche volaille en dépit d’une fin d’année difficille".
© TG
Créer durablement sur son territoire de la valeur pour les sociétaires engagés dans la coopérative". Dans son rapport d’orientation, Gilbert Herpe, président d’Agrial (qui tenait vendredi dernier à Caen son assemblée générale), a fixé les modalités de la feuille de route à l’horizon 2010/2013. "Moins d’agriculteurs demain et des attentes différentes", a-t-il insisté. La coopérative a appréhendé le dossier par une gestion prévisionnelle des emplois avec redéploiement des effectifs, notamment de la société mère vers les filiales. Au bilan, une centaine d’emplois devraient être créés. Une évolution qui suppose "un peu de mobilité, un minimum de temps et un gros effort de formation qualificative", selon les termes de Jean-Marie Meulle, directeur de la coopérative. C’est ainsi que, dans quelque temps, les "agrialistes" n’auront plus comme interlocuteurs des technico-commerciaux mais des RTE (Référent Technico-Economique). Un conseil d’ailleurs que la coopérative n’exclut pas de certifier. Autre axe privilégié : la réduction des charges. Demain par exemple, l’engrais partira du port pour être directement livré dans les exploitations sans passer par la case "dépôt". Mais des dépôts qui conservent leur fonction de proximité (à des fins de réapprovisionnement) et qui sont maintenus parce qu’ils sont ouverts au grand public. A noter par ailleurs que l’ouverture du capital de la holding agroalimentaire, AgrialEntreprise, aux sociétaires a été couronnée de succès. 450 d’entre eux ont souscrit à la première tranche à hauteur de 5 Me. "La meilleure façon de vous associer aux enjeux économiques", ont insisté Gilbert Herpe et Jean-Marie Meulle. Th. GuillemotL’assemblée générale a élu un nouvel administrateur (Sébastien Chevalier de la Mayenne) mais aussi et pour le première fois une administratrice. Sonia Guth, exploite à Crocy (14 - plaine sud de Falaise) a fait le plein des voix (124 sur 124 votants). Une agricultrice que nous avions interviewée dans notre édition du 22 septembre 2005.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
incendie
Toujours plus chaud, l’été normand s’enflamme
Face à l’augmentation du nombre d’incendies, la vigilance portée aux facteurs de risques liés aux travaux d’été doit être…
FDSEA 61 - Betterave jaunisse
(EN IMAGES) FDSEA et JA alertent: « le virus est partout »
Lundi 3 août, les JA et la FDSEA ont invité les responsables politiques ornais et la presse en bout de champ, à Aunou-sur-Orne.…
Publicité