Aller au contenu principal

Visite sur le terrain
Après la tempête Ciaran, mesurer les conséquences et les besoins dans la Manche

Le 9 novembre 2023, la Chambre d’agriculture, la FDSEA et les JA de la Manche avaient organisé un déplacement avec le préfet de la Manche, Xavier Brunetière, les services de l’État, les élus et les organisations agricoles dans des exploitations laitières, maraîchères et cidricoles impactées par la tempête Ciaran. 

Des responsables agricoles, élus et services de l’État se sont déplacés sur le terrain pour évoquer les conséquences de la tempête Ciaran, les dispositifs d’aides et d’accompagnement.
© DR

Des serres envolées, des arbres couchés, des bâtiments endommagés, des éleveurs privés d’eau potable pour les animaux et d’électricité pour les machines, des pommiers à terre, des champs inondés : les dégâts provoqués par la tempête Ciaran sont très importants, cumulés à une forte pluviométrie. 

C’est ce que le préfet de la Manche, Xavier Brunetière, a constaté, aux côtés de ses services, des élus, de Pascal Férey, président de la Chambre d’agriculture de la Manche, de Jean-Michel Hamel, président de la FDSEA, des JA, de Sébastien Windsor, président de Chambre d’agriculture France et de Thierry Coué, secrétaire général-adjoint de la FNSEA. 

Lire aussi : 80 pommiers à terre dans la Manche après la tempête

La journée du 9 novembre 2023 a débuté au Gaec du Merle à Marigny-le-Lozon, chez Amandine et Fabien Sauvegrain, spécialisés en lait, suivi d’une exploitation maraichère, Le petit coin bio, chez Charlène et Thomas Lebreuilly, à Bretteville-sur-Ay. Après la forêt de Saint-Patrice-de-Claids, la délégation s’est rendue à la Cidrerie de Claids, conduite par Alain Dauget et Clément Leplatois.

La journée a débuté au Gaec du Merle à Marigny-le-Lozon, chez Amandine et Fabien Sauvegrain, spécialisé en lait. © DR

 

La profession a insisté pour des constats et des expertises rapides afin d’ouvrir droit à des indemnisations dans les meilleurs délais. Les services de l’État ont été approchés sur le régime des calamités agricoles, mais également pour obtenir des souplesses concernant l’impossibilité de satisfaire des obligations règlementaires (semis de couverts végétaux, épandages ou difficultés liées à l’identification des animaux). 

Je voudrais saluer la solidarité dont les agriculteurs ont fait preuve pendant la tempête, apportant leur soutien aux sapeurs-pompiers et aux collectivités pour dégager les routes et permettre leur réouverture rapide. » 

Xavier Brunetière, préfet de la Manche.

La mise en place du numéro vert, toujours d’actualité, a permis de recenser les situations les plus urgentes et les faire remonter auprès de l’administration et d’Enedis. « Plus de 135 appels ont été reçus », souligne Jean-Michel Hamel. 

Deux numéros à retenir

06 07 38 12 28 : c’est le numéro vert ouvert par la Chambre d’agriculture depuis le 3 novembre pour tout agriculteur rencontrant des difficultés (électricité, eau potable, réseaux…)

02 33 06 41 84 : c’est le numéro de la cellule psychologique de la MSA qui se tient aux côtés des agriculteurs. 

 

Lire aussi : Le Bessin, secteur le plus touché du Calvados

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité