Aller au contenu principal

Chez les Biderre, Noël à bonne distance

A Lingèvres dans le Calvados, on prépare Noël avec précaution. Et on utilise la configuration de la maison pour respecter les distances sanitaires.

Michel Biderre - Lingèvres 14
Michel Biderre dans la cuisine où il mangera avec son épouse pour le réveillon. Derrière le rideau, la grande salle accueillera les enfants et petits-enfants.
© DR

« D’habitude, on est quinze », retrace Michel Biderre, ancien agriculteur à Lingèvres (14) et père de Samuel qui a pris sa suite. Cette année, sa fille a décidé de passer Noël dans sa belle-famille. Ils seront donc sept adultes et quatre enfants. Ils ont imaginé une disposition pour respecter la recommandation (six adultes maximum) : dans la cuisine, les parents, Michel et Nicole ; dans la grande salle - l’ancien pressoir, les enfants et petits-enfants. Une ouverture dans le mur qui sépare les deux pièces permettra de se côtoyer quand même. « On enlèvera le rideau, on gardera la distance », sourit Michel Biderre.

Une période bien à part

« J’ai trois enfants. L’aîné, qui habite Paris, hésitait à venir pour ne pas me contaminer ». Même s’il prend, à l’entendre, « moins de précaution que son épouse qui a une santé plus fragile », Michel Biderre sort moins et garde « naturellement ses distances. On fait moins que d’habitude ». Les cas se sont multipliés autour de la famille ces dernières semaines, « pas de mortalité, mais quand même », ça fait peur. Pour loger leur famille, Michel et Nicole Biderre ont conservé un ancien gîte rural près de la ferme, où ils vivent. Un moyen, là encore de conserver les distances.
« C’est une période bien à part », conclut Michel Biderre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité