Aller au contenu principal

Saison de chasse
Dans le Calvados, l'ouverture de la chasse a lieu dimanche 17 septembre 2023

La nouvelle saison de la chasse dans le Calvados débutera ce dimanche 17 septembre 2023. L'occasion de faire le point sur la saison passée et les évolutions de la pratique.

1 500 prélèvements de sangliers ont été totalisés au 1er novembre, pour l’année 2023.
© DR

J-3. Cette année, l’ouverture générale de la saison de chasse 2023/2024 se fera ce dimanche 17 septembre 2023, à partir de 9 heures, pour une fermeture générale programmée au 29 février 2024 à 17 heures, dans le Calvados.

Une activité qui se féminise

La Fédération des Chasseurs du Calvados, c’est près de 13 000 chasseurs avec un effectif qui se féminise progressivement. Si les femmes représentent aujourd’hui 2 % des chasseurs du département, en revanche on dénombre 12 % de femmes candidates au permis de chasser en 2022.

Elles représentent également 12% des nouveaux chasseurs dans notre département, ce qui témoigne d’un attrait en progression pour la pratique cynégétique. Pour le président de la Fédération, Jean Christophe Aloe, « la féminisation de la pratique de la chasse vient balayer les idées reçues d’une activité qui serait ringarde et passéiste ».

Le contact avec la nature prisé

Cette tendance confirme la volonté du grand public de rechercher une vie au contact de la nature et de vivre une citoyenneté active et engagée en faveur de la biodiversité. C’est ce qui ressort clairement d’une étude économique, environnementale et sociale menée au niveau national en 2023 par Randéa auprès de l’écosystème de la chasse: « Si on considère les nouveaux permis (post 2020) 70% de ces chasseurs citent le contact avec la nature comme l’une de leur première motivation ».

Illustration de l’implication des chasseurs en faveur de l’environnement, l’opération « J’Aime La Nature Propre » de mars 2023 qui a réuni 164 chasseurs du Calvados a permis de ramasser et de collecter 37m3 de déchets. Un rendez-vous est d’ores et déjà pris pour 2024 les 15, 16 et 17 mars avec une opération d’envergure nationale.

Des indemnisations en hausse

La Fédération départementale des chasseurs du Calvados, c’est aussi la contribution aux dégâts agricoles causés par le grand gibier (cerfs, chevreuils et sangliers) en versant aux agriculteurs concernés une indemnisation.

Soit pour la saison passée un coût financier pour notre Fédération de plus de 1,2 million d’euros sur un budget total de 2,4 millions. Soit une évolution de plus de 80% sur les 10 dernières années.

Zéro accident

Enfin en matière de sécurité, la Fédération poursuit son engagement pour tendre vers zéro accident. Et contrairement à la désinformation généralisée, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le bilan de la saison 2022/2023 selon l’OFB (Office Français de la Biodiversité) recense 1 accident léger et 3 incidents.

Dans notre département, les accidents ont baissé en 20 ans alors que dans le même temps, les coups de carabine ont été multipliés par 3. Avec aujourd’hui 6 000 sangliers et 4 000 chevreuils prélevés, c’est plus de 52 000 coups de feu tirés.

Depuis 2020, nous avons d’ailleurs l’obligation de proposer une formation décennale de remise à niveau des règles de sécurité en direction de nos chasseurs. Depuis octobre 2021, près de 3 700 chasseurs ont été formés dans notre département dans le cadre de 124 sessions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité