Aller au contenu principal

Des garanties pour pérenniser la production légumière

La section spécialisée de la FDSEA a dressé, jeudi dernier, un bilan mitigé de la campagne légumière dans la Manche. Elle a également exprimé ses attentes sur les dossiers côte ouest, les pratiques commerciales et l’arrêté-cadre sécheresse.

Filière légumes manche
L’état d’avancée du volet financier du plan de lutte contre le nématode préoccupe les producteurs.
© DR

« Les conditions climatiques ont perturbé fortement les arrachages des légumes d’hiver depuis cet automne en particulier sur le Val de Saire. La relative bonne tenue des cours contribue malgré tout à maintenir globalement les chiffres d’affaires malgré un tassement des volumes », estiment les responsables de la section légumes de la FDSEA à l’approche de la fin de la campagne de production. Le marché est toujours porteur et cela devrait limiter les pertes aux champs après des craintes pour la carotte et les choux voire le poireau affecté par le mildiou sur la région de Créances.
Dans ce contexte, les responsables s’interrogent sur l’issue d’une démarche de demande de reconnaissance de calamités agricoles. « Il faudra imaginer peut-être d’autres dispositifs pour accompagner la dizaine de producteurs impactés par l’excès d’eau. » Les efforts des producteurs  pour proposer des légumes correspondant aux attentes du marché avec la montée en gamme de la HVE  portent  malgré tout leurs fruits. À titre d’exemple, le poireau normand est plébiscité sur le plan national. « Il faudra cependant éviter de trop descendre les prix à la production à certaines périodes, car cela ne modifie pas la donne commerciale », tempère toutefois Jean-Luc Leblond président de la section légumes de la FDSEA.

Des exigences vis-à-vis des différents services de l’État

L’état d’avancée du volet financier du plan de lutte contre le nématode préoccupe par ailleurs toujours les producteurs. « L’adoption du dispositif par le FMSE est une avancée concrète sous réserve que les services centraux ne nous mettent pas encore des bâtons dans les roues. Les vingt-six exploitations engagées sur une surface de 900 hectares devraient avoir une lisibilité sur le montant des indemnités d’ici quelques semaines », précisent les responsables. Des producteurs qui sont également remontés contre l’inertie de la Draaf sur le dossier aménagement des laveries portée par l’association Alco qui s’éternise.  La section légumes de la FDSEA  dénonce sur un autre plan des dérives sur les pratiques commerciales : promotion à des dates inappropriées et déconnectées du marché, contractualisation inexistante sur certains produits, dégradation du marché bio moins cher que le conventionnel. « La distribution nous demande de laver plus que blanc  sur la gestion de nos salariés ou sur la traçabilité alors qu’elle est loin d’être exemplaire. Les contrôles de la direction de la concurrence sont insuffisants pour stopper le chantage aux déréférencements exercé par certaines enseignes. » Les membres de la section  refusent enfin une nouvelle forme de distorsion sur l’irrigation. Ils exigent de l’administration une révision de l’arrêté-cadre sécheresse qui garantit la pérennisation de la production légumière sur le département.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[EN IMAGES] Des annonces concrètes suspendent les actions dans la Manche
Après les annonces du Premier ministre, Gabriel Attal, le 1er février 2024, les présidents de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
[EN IMAGES] Mobilisation : 65 tracteurs en opération escargot sur le périphérique de Caen
Pour répondre à la mobilisation générale des syndicats FNSEA et Jeunes agriculteurs en France, la FDSEA du Calvados et les JA 14…
Publicité