Aller au contenu principal

Deux blaireaux ont été détectés positifs à la tuberculose bovine

Aux alentours du 6 septembre 2021, la DDPP a eu confirmation du retour de deux blaireaux positifs à la souche locale de tuberculose bovine. Les animaux ont été piégés dans le cadre de la surveillance faune sauvage mise en place à la suite de la découverte de sept foyers contaminés, lors de la dernière campagne de prophylaxie. Interview de Vincent Rivasseau, chef du service protection sanitaire et environnement à la DDPP.

Vincent Rivasseau chef du service protection sanitaire et environnement à la DDPP
Vincent Rivasseau chef du service protection sanitaire et environnement à la DDPP.
© DR

>> Pouvez-vous contextualiser la découverte des deux blaireaux positifs ?
En 2021, sept foyers ont été découverts positifs à la tuberculose bovine dans le Calvados en 2021. Cela a conduit à une surveillance de l’état sanitaire des blaireaux autour des sites d’élevage et des prairies pâturées de ces exploitations. Depuis le 1er janvier, 148 blaireaux ont été piégés ou collectés sur le bord des routes, et ont été analysés. Sur les 108 résultats reçus à ce jour [lundi 13 septembre, NDLR], deux sont positifs à la souche locale de tuberculose bovine, dans la commune de Cesny Bois Halbout.

>> Sait-on qui des blaireaux ou des bovins a contaminé qui ?
Cette zone a déjà été piégée il y a trois ans, car des foyers y avaient été détectés. À l’époque, aucun blaireau n’avait été trouvé contaminé. Nous ne pouvons tirer aucune conclusion sur qui a contaminé qui.

>> Quelles sont les conséquences ?
Les piégeages vont se poursuivre au mois de septembre et s’intensifier autour des terriers où les blaireaux infectés ont été découverts, à Cesny Bois Halbout et Acqueville. Nous avons identifié cinq terriers, mais, comme nous ne savons pas à quel(s) terrier(s) les blaireaux sont rattachés, nous allons piéger tous les blaireaux. Nous attendons le retour de toutes les analyses pour définir la zone infectée et la zone à risque dans le cadre du plan Sylvatub, comme nous l’avons fait l’année dernière dans le sud du département, autour du Pont-d’Ouilly.

>> Le démarrage des piégeages, l’année dernière, avait été critiqué par la profession, car trop lent. Quid de cette année ?
Fin 2020, un blaireau infecté de tuberculose a été trouvé au Ménil-Hubert-sur-Orne, dans l’Orne. Une zone infectée a été mise en place autour de Pont-d’Ouilly. Nous avions pris des arrêtés préfectoraux pour le piégeage des blaireaux, qui avaient été soumis à la consultation du public. Ils sont valables jusqu’en 2022, nous allons donc les mettre à jour et continuer les piégeages et les analyses nécessaires. Pour les sangliers, les mesures restent à définir avec les professionnels et les acteurs du plan Sylvatub.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Publicité