Aller au contenu principal

Au Salon de l'agriculture
[L'ACTION] La chaîne du don agricole s'anime

Au Salon de l’agriculture, Solaal a renouvelé sa chaine du don agricole le 29 février 2024 avec des produits normands à savoir du lait d’Agrial et des Maitres laitiers du Cotentin. Jardins de Normandie a également fourni la Banque alimentaire de légumes pour ses ateliers 

C’est devenu une tradition au Salon de l’agriculture à Paris : Solaal organise chaque année une chaîne du don agricoleillustrant la solidarité des acteurs agricoles, à destination des Banques alimentaires présentes sur le stand de la FNSEA. 

Elle a eu lieu le 29 février en présence la marraine, Marion Guillou, de l’académie de l’agriculture française, et du parrain, Guillaume Garot, député de la Mayenne, de la ministre déléguée à l’agriculture, Agnès Pannier-Runacher, de Guillaume Gomez, chef cuisinier français, Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, des présidents des antennes régionales, des bénévoles de la Banque alimentaire… "Solaal intervient depuis plus de 10 ans pour lutter contre la précarité et le gaspillage alimentaire", rappelle la présidente, Angélique Delahaye. 

Lire aussi : Solaal Normandie : glaner n’est pas piller

10 % de dons en moins en deux ans

Si les donateurs sont plus nombreux, « on connait un tassement des dons de l'ordre de 10 % en deux ans », souligne la présidente en raison des difficultés dans les filières agricoles ou encore le dérèglement climatique ayant un impact sur les récoltes. Solaal veut donc agir pour lever les freins au don agricole en demandant une modification de la fiscalité. 

 

« Sur 2 000 € de dons, l’agriculteur paie 800 € de cotisations. Ce qui n’est pas acceptable et qui peut freiner les agriculteurs », dénonce-t-elle. Le parrain va s’emparer du sujet. Pour faire face au tassement des dons, « nous avons décidé également de faire de l’achat de fruits et de légumes à destination des banques alimentaires. Les filières y sont réceptives parce que cela leur permet de mettre en œuvre une démarche RSE (responsabilité sociétale des entreprises) s’appuyant sur des performances économiques, sociales et environnementales. Nous répondons à ces trois piliers », se réjouit la présidente.

Lire aussi : [VIDEO] La jeunesse du Robillard au service du glanage d’oignons

Essaimer l'action en Europe

Aujourd’hui, Solaal est présente dans 11 régions sur 12. « Nous allons prendre notre bâton de pèlerin pour investir la Nouvelle-Aquitaine », prévient Angélique Delahaye, qui compte également « essaimer notre action dans différents pays d’Europe », ajoute-t-elle, « parce qu’il n’y a pas que la France qui est touchée par cette fracture alimentaire », complète-t-elle. 


S’ajoute la mise en place de la traçabilité des produits "parce que les personnes en difficultés ont tout aussi droit de savoir d’où viennent les produits", précise-t-elle, la 10e édition des journées nationales du don agricole... "Solaal est un maillon essentiel de la solidarité agricole. Solaal a trouvé sa place. Elle est un partenaire indispensable de la solidarité", assure Angélique Delahaye.  

Dans la chaine du don figuraient des produits normands tel que le lait Agrilait ou encore des Maitres laitiers du Cotentin. Ces entreprises sont des donateurs fidèles, tout comme Jardins de Normandie qui a fourni en légumes tout au long du Salon de l’agriculture 2024 les ateliers de cuisine organisés par les Banques alimentaires installés sur le stand de la FNSEA. 

Lire aussi : [En images] Solaal : Dans les vergers, la jeunesse glane des pommes

800 tonnes en Normandie en 10 ans

En Normandie, depuis 2013, ce sont "800 tonnes qui ont été collectées et redistribuées aux associations caritatives, représentant 1,6 million de repas", précise Jean-Michel Hamel, président de l’antenne de Solaal Normandie et secrétaire général de Solaal national. Comme différentes antennes, "nous avons répondu à un appel à projet de l’Ademe (agence ) et un second de l’Etat 'Mieux manger pour tous'. Cela nous permet de pérenniser un emploi, de mieux faire connaître Solaal et de développer notre activité pour répondre aux sollicitations ».

L’antenne de Normandie est soutenue par la MSA, Mutualia, EDF, Groupama, des partenaires privés et publics comme les conseils départementaux de la Manche, le Calvados et l’Eure, la Chambre d’agriculture, les Jeunes agriculteurs et la FDSEA, l’AREA Normandie qui permet de faire connaitre la structure aux entreprises agro-alimentaires de la région. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
La haie en session CAN : plein les bottes d'attendre
La CAN (Chambre d'agriculture Normandie) s'est réunie en session le 15 mars 2024. Le 15 mars, c'est aussi la date…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Entretien : pas de cours d'eau à la main dans la Manche
Point d'étape sur les conséquences de la tempête Ciaran, la pluviométrie abondante, la gestion des arbres, des branchages, des…
Publicité