Aller au contenu principal

Jeudis de la colère
[EN IMAGES] Ils en ont plein les bottes dans le Bessin...

Jeudi 25 janvier 2024, environ 140 personnes se sont retrouvées à Bayeux dans le Calvados, pour défiler en tracteur, afin d’exprimer leur mécontentement. Principaux sujets de leur ras le bol : le non-respect de la loi Egalim, la hausse des taxes sur le GNR, les réglementations environnementales…

En ce jeudi 25 janvier 2024, la colère gronde à Bayeux dans le Calvados. Le vrombissement des tracteurs est venu troubler la quiétude des bayeusains. Après un tour de la ville, le cortège de 140 personnes est arrivé à la sous-préfecture. 

Jeudi 25 janvier, environ 140 personnes se sont retrouvées à Bayeux pour défiler en tracteur, afin d’exprimer leur mécontentement. AMDP

Les sujets de discorde sont nombreux. Ils ont été regroupés en cinq principaux : le non-respect de la loi Egalim, la hausse des taxes sur le GNR, la baisse des aides de la PAC en dépit d’une rémunération insuffisante, les nouvelles normes environnementales non compatibles avec la souveraineté alimentaire et les importations, trop souvent synonymes de concurrence déloyale. « Lors des opérations de retournement de panneaux, on marchait sur la tête avec toutes les réglementations qu’on nous imposait et aujourd’hui on en a plein les bottes et on les remet à l’état comme si on rendait notre tablier » explique Philippe Marie, organisateur du rassemblement et éleveur laitier. 

Lire aussi : [EN IMAGES] Mobilisation : 65 tracteurs en opération escargot sur le périphérique de Caen

Un échange avec le sous-préfet

Les agriculteurs sont allés chercher le sous-préfet, Adrien Allard, pour présenter leurs revendications. Ils attendent plusieurs mesures du gouvernement. Déjà, ils veulent moins de contraintes administratives, un allégement des réglementations sur leur travail au quotidien, par exemple sur l’entretien des haies et le traitement de leurs cultures. Les agriculteurs en ont plein les bottes et l’ont fait savoir auprès du sous-préfet, en déposant celle-ci au pied de l’entrée, ainsi qu’en lançant certaines dans la cour intérieure. 

Lire aussi : [EN IMAGES] Mobilisation : barrages filtrants et contrôles de camions dans l'Orne

Adrien Allard est venu au contact des agriculteurs pour échanger avec eux. Philippe Marie lui a présenté les différents points de tensions vécus par les agriculteurs au quotidien. Elise Hebert, vice-présidente des jeunes agriculteurs du Calvados, a fait part des difficultés que rencontrent les jeunes pour s’installer. Une situation plus ou moins similaire chez nos voisins européens, avec de nombreuses mobilisations en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Publicité