Aller au contenu principal

Jeudis de la colère
[EN IMAGES] Mobilisation : barrages filtrants et contrôles de camions dans l'Orne

A Flers, en Normandie, deux ronds-points, en direction de Caen et de Paris, étaient aux couleurs des agriculteurs. Pour répondre à la mobilisation générale des syndicats FNSEA et Jeunes agriculteurs en France, la FDSEA de l'Orne et les JA 61 ont organisé une opération de contrôles des camions frigorifiques sur les principaux axes de transports jeudi 25 janvier 2024. 

Quand certains, assis, décident du prix d'un fruit ou d'une céréale, sans savoir comment cela pousse, ça donne : une obligation de 4 % de jachères et de réimplantation de prairies, une baisse des aides PAC et/ou des non paiements de ces dernières, des rémunérations à revoir, une augmentation des taxes sur le GNR... La coupe est pleine, à ras bord ! Il est temps de vider son sac. Alors, assurément, la colère gronde dans les champs et se déplace en ville, où des milliers d'agriculteurs se mobilisent pour se faire entendre d'un "gouvernement qui ne propose que des discours ! On veut des actes", scandent les agriculteurs de l'Orne, jeudi 25 janvier.

Solidarité

A Flers, les contrôles de camions frigorifiques se succèdent, en présence de la présidente de la FRSEA, Anne-Marie Denis, accompagnée de Victorien Gaultier, trésorier JA61. Si le contenu provient de l'étranger, il est bloqué. En revanche, si celui-ci comporte des denrées françaises, bon vent à lui ! Et si ce dernier est solidaire du mouvement et souhaite causer cinq minutes, il est bienvenu. C'est le cas de Delphine. Attachée au monde agricole et respectueuse du travail de la profession, elle est restée, pendant sa pause, en compagnie des exploitants. "Je transporte des produits français et je consomme français, c'est primordial !" Capital, en effet, mais pas pour tout le monde. 

Lire aussi : [EN IMAGES] Mobilisation : 65 tracteurs en opération escargot sur le périphérique de Caen

"On est dépassés par les directives, l'administratif et, surtout, l'exportation de nos productions alors que nous importons des denrées étrangères. Où est la souveraineté alimentaire là-dedans ? " s'interrogent Ludivine et Grégory. Installés hors cadre familial près de Flers depuis 2021, sur une exploitation laitière de 75 Prim'Holstein et 160 ha de SAU, ils sont parents de trois enfants, de 7, 4 et 1 an. "On aurait aimé transmettre la ferme aux enfants, mais malheureusement, nous les poussons un maximum vers d'autres secteurs que l'agriculture", déplorent-ils, tandis qu'une voiture s'arrête sur le bas-côté. "Souhaitez-vous des cafés ?" Bien décidée à soutenir le mouvement et apporter un peu de réconfort aux agriculteurs, une habitante du coin repart avec les commandes. "C'est aussi pour eux que nous faisons cela aujourd'hui. Le prix se répercute sur le consommateur. Je suis la première à regarder les prix dans les rayons, regrette Adeline Aubert, animatrice JA61. Y en a ras le bol !"

Lire aussi : Nouvelle mobilisation ce mercredi 24 janvier 2024 à Domfront, dans l'Orne

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Publicité