Aller au contenu principal

Installation
Installation agricole : Rhizome à la recherche de testeurs

Trois questions à Benoît Chalmond, coordinateur de l’espace test de Boisville à Sées et animateur de la coopérative d’activités et d’emplois agricoles Rhizome, située à Essay dans l’Orne. Pour une durée d’un à trois ans, sur une exploitation de 3,5 ha près de Sées, Rhizome est à la recherche de deux testeurs pour expérimenter leur projet professionnel. Le point en ce mercredi 22 novembre 2023.

Qu’est-ce que Rhizome ? 

C’est une coopérative d’activités et d’emplois agricoles qui permet à des personnes ayant un projet agricole (le maraîchage, l’élevage, l’arboriculture, etc.) ou para-agricole (l’élagage, le bûcheronnage, le conseil) de tester leur projet sur trois ans.

Lire aussi : Un céréalier accueille du maraîchage dans sa ferme

Comment se déroule l’accompagnement ?

Nous étudions le projet dans sa faisabilité et sa cohérence avant d’établir un contrat Cape entre nous et le porteur de projet, alors en test d’activité. Nous mettons à disposition un statut pour entreprendre, un hébergement juridique, social, comptable et fiscal, un accompagnement dans la gestion de la ferme, un réseau s’il le souhaite. Si la personne a déjà ses terres, c’est faisable aussi. Nous sommes à la recherche de deux testeurs pour un lieu en particulier, une exploitation située près de Sées, achetée par la communauté de commune des Sources de l’Orne avec qui nous sommes en partenariat.

Lire aussi : Perche : des porteurs de projet coopèrent pour se projeter

Quels profils souhaitez-vous recruter sur cette exploitation et quelles sont les caractéristiques de celle-ci ?

Maraîchers ou producteurs de fleurs nous recherchons des porteurs de projet. Peu importe les profils, jeunes ou moins jeunes, en reconversion professionnelle ou non. Cependant, comme il s’agit d’une exploitation de 3,5 ha et d’une serre de 1 600 m2, un maraîcher et/ou un producteur de fleurs coupées seront les bienvenus. Cela pour une durée d’un à trois ans. Une fois passé ce délai, soit il devient entrepreneur-salarié de la Scop, soit il s’installe de façon plus autonome. Ici, le matériel est mutualisé (un tracteur, un épandeur, un broyeur et une planteuse). Le but étant de tester aussi la mutualisation, la coopération entre les deux futurs agriculteurs. Le porteur de projet est rémunéré la première année, soit via des indemnités chômage, soit par le stage créateur en espace test agricole de la Région Normandie, une allocation mensuelle est attribuée sur douze mois. Dès que les résultats économiques le permettent, le testeur se rémunère de son activité.

Pratique. Rhizome, 8 place de l’abbaye 61500 Essay. Courriel : contact@cae-rhizome.com tél : 02 33 29 35 90 Site internet ici.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Publicité