Aller au contenu principal

Questions à Julien Petaux, co-fondateur d’Okolo
Okolo, la plateforme avec "une approche territoire"

En mai 2023, la plateforme numérique de vente directe nommée Okolo s’est associée officiellement avec l’agglomération de Lisieux Normandie. Le site recense 94 producteurs. On fait le point sur la progression de l’outil.

Julien Petaux, associé avec Clément Hervieu, a développé la plateforme Okolo entre 2019 et 2021. Depuis, il n’a de cesse de perfectionner l’outil au service des producteurs locaux.
© LM

Quelles avancées depuis la présentation officielle de la plateforme en mai 2023 près de Lisieux ?

Nous travaillons sur le développement des partenariats, plus que sur le démarchage de producteurs. Nous échangeons très activement avec Normandie Cabourg Pays d'Auge sur l'application mobile grand public et côté partenariat nous nous rapprochons du groupement des agriculteurs bio d'Île-de-France. 

Lire aussi : Plateforme Okolo : une opportunité de vente en ligne pour les producteurs normands

D'autres collectivités normandes, hormis Lisieux Normandie, vous ont-elles sollicité ?

Nous sommes en contact avec Ter'Bessin (Bayeux, Isigny-sur-Mer et Tilly-sur-Seulles) qui œuvre sur son Plan alimentaire territorial (PAT). Le syndicat souhaite recenser ses producteurs. 

En 2022, vous comptiez 590 commandes et 10 000 € de chiffre d'affaires. Quel bilan pour 2023 ?

On a totalisé 880 commandes et 17 000 € de chiffre d'affaires. Nous sommes en progression !

Lire aussi : [CÔTÉ CONFÉRENCE]. Circuits courts : le « nouvel Eldorado » ?

Quels projets pour 2024 ?

L'application mobile grand public sera disponible d'ici la fin du mois de janvier, pour le salon des fournisseurs des circuits-courts [qui se tiendra le 30 janvier 2023 à Hérouville-Saint-Clair, NDLR]. Elle regroupera le référencement des producteurs adhérents, la mise en avant des produits, la découverte des circuits-courts et de circuits déjà en place autour du cidre ou des fromages locaux, les horaires de marchés, etc. 

L'application sera forcément aux couleurs de nos partenaires, ce qui leur permet aussi de communiquer sur leur territoire et non sur une application externe. Quant à l'application dédiée aux professionnels, on la lancera en juin en y intégrant le "tap to pay", soit la possibilité de transformer son téléphone en terminal de paiement (sur Google store comme l'Apple store). 

Nous sommes aussi en train de voir avec Chronopost et Colissimo pour proposer des envois postaux à des prix intéressants. Cela nous a été demandé via un sondage mené en septembre 2023 auprès des producteurs. […] La livraison à domicile, dans certaines conditions, peut être faible en émissions.

Lire aussi : [EN IMAGES] Du Canada à la Normandie, ils fabriquent du kombucha

Pourquoi avoir postulé auprès du Village by CA ?

Depuis 2019 et le démarrage du projet, on commence à avoir une bonne expertise dans le numérique et à cerner les besoins des producteurs. En termes de communication marketing et de réseautage, on veut et on peut s'améliorer. 

On a l'humilité de se dire qu'on peut être aidé. C'est pourquoi on a répondu à l'appel à projet du Village by CA. Notre première volonté, c'était de se faire aider par un organisme qui a l'habitude d'héberger de nouvelles structures. Le Crédit Agricole est en plus très connu des producteurs, c'est aussi une façon de faire le lien avec les agriculteurs.

Lire aussi : Objectif du village by CA : "Répondre aux enjeux du territoire"

Qu'est-ce qui a fait la différence dans votre candidature ?

On a été retenu notamment pour notre approche territoire et pas que commerciale. Nous ne faisons pas que de la vente en ligne.

Pratique. Plus d’informations sur le site.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Publicité